RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Réforme des pensions: il faut combiner les 3 piliers disent des assureurs

Pour AG Insurance, une réforme des pensions doit nécessairement articuler les 3 piliers
28 mars 2012 à 14:28 - mise à jour 28 mars 2012 à 14:53Temps de lecture1 min
Par Belga News

Pour le premier pilier, l'assureur relève quatre défis en vue de garantir les pensions légales. Un bon équilibre travail-pension, tout d'abord. En quarante ans, la charge légale d'un pensionné est passée de 15 à 25 ans, en raison de l'augmentation de l'espérance de vie et de la baisse de l'âge effectif de départ à la pension. Les responsables appellent aussi à tenir à l'oeil le ratio personnes actives et pensionnés, qui passera de quatre actifs pour un pensionné aujourd'hui à deux travailleurs pour un retraité en 2050. Les coûts du vieillissement doivent aussi être surveillés et le niveau de pension relevé. "Nous sommes dans un pays où les pensions sont les plus basses", relève Jean-Michel Kupper, managing director chez AG Insurance.

Pour le deuxième pilier, "une affaire de partenaires sociaux", AG plaide en faveur d'une généralisation de la pension complémentaire pour les employés et les indépendants, certains secteurs, comme l'intérim et l'horeca, restant trop peu couverts. Les cotisations doivent en outre progressivement être relevées et travailleurs comme entreprises devraient pouvoir bénéficier d'une certaine forme de flexibilité afin d'accéder à la pension complémentaire.

Enfin, AG Insurance a logiquement souligné l'importance de stimuler le troisième pilier dans le cadre de la réforme. En 2010, le nombre de personnes disposant d'un contrat épargne-pension s'élevait à 2,35 millions. "Est-ce dès lors vraiment un produit limité aux happy few?", s'interroge Jean-Michel Kupper devant ce succès. Ce dernier a ajouté que la réforme des pensions du gouvernement ne constituait qu'un "premier pas" dans la bonne direction.

"La bombe des pensions a déjà éclaté. Il est donc grand temps d'agir", a conclu pour sa part Antonio Cano, CEO d'AG Insurance.


Belga

Sur le même sujet

Le "papyboom" en marche: 6,7% de nouveaux pensionnés en plus en 2012

Belgique

30 000 retraités ont vu leur pension amputée de 50 euros en janvier

Belgique