RTBFPasser au contenu
Rechercher

Anderlecht

Refaelov veut une 3e Coupe de Belgique avec une 3e équipe : "J’ai une dette à payer envers Anderlecht"

04 mars 2022 à 07:16Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda avec Manuel Jous

Avec entre autres deux passes décisives pour Murillo et Kouamé jeudi soir contre Eupen, Lior Refaelov a contribué à la qualification d’Anderlecht pour la finale de Coupe de Belgique. Une finale qu’ils n’avaient plus disputée depuis 2015 face au Club de Bruges… un match dont se souvient bien Lior Refaelov puisqu’il avait inscrit le but de la victoire brugeois dans les arrêts de jeu.

"La dernière fois qu’Anderlecht a joué une finale de Coupe, c’était contre moi. J’ai une petite dette à payer envers les supporters d’Anderlecht", souriait le milieu offensif israélien au micro de Manuel Jous après la rencontre.

Déjà vainqueur de la finale avec Bruges en 2015 et avec l’Antwerp en 2020 (unique buteur de la finale), l’ancien Soulier d’Or espère accrocher une nouvelle Coupe de Belgique à son palmarès, avec un troisième club.

Buteur mais finalement perdant lors de la finale de Coupe 2016 face au Standard, Refaelov s’est forgé année après année cette image de spécialiste de la Coupe de Belgique. Les statistiques de cette saison ne trompent d’ailleurs pas : 5 buts et 2 assists en 5 matches disputés.

"J’aime ces moments, quand la pression est haute", rappelle le meneur de jeu israélien, dans tous les bons coups face à Eupen."Ce genre de moments, ce sont des moments clés dans la saison et c’était sans doute notre match le plus important jusqu’à présent."

Complimenté par Vincent Kompany au terme de la rencontre et défini comme un joueur d’impact par son coach, Refaelov espère désormais concrétiser ce beau parcours. "Ce sera la 4e finale pour moi. Je suis très heureux que ce soit avec Anderlecht. Gagner la Coupe, c’est un des buts majeurs de notre saison […] On a un peu plus d’un mois pour préparer cette finale. Espérons que nous soyons en aussi bonne forme que maintenant. Contre Gand, un adversaire très fort, ce sera une vraie fête pour les fans de football en Belgique."

Le milieu offensif anderlechtois veut toutefois ramener l’attention sur la qualification aux play-offs 1 : "Il faudra jouer tous les matches comme si c’était une finale de Coupe". De bon augure pour Anderlecht quand on sait que Refaelov se transcende toujours dans ce genre d’occasions.

Sur le même sujet

06 mars 2022 à 16:50
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous