Icône représentant un article audio.

Football

Réécoutez "Complètement Foot" : la réforme de la D1B

Complètement Foot

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce dimanche dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Clément Tainmont ont évoqué la réforme de D1B. Celle-ci prévoit notamment l’intégration de quatre équipes espoirs (U23) de clubs de Pro League et la mise en place de playoffs. Pascal Scime voit de bonnes choses mais s'interroge aussi quant à la plus-value pour les clubs professionnels : "Je me mets à la place d’un joueur professionnel de Mouscron ou du RWDM qui va se demander quel est l’intérêt de jouer contre des "gamins". En sachant que l’expérimentation avec le Nxt Gen du Club de Bruges était un flop. Hormis pour les jeunes du Club que ça a permis d’aguerrir, il n'y avait aucune plus-value pour les adversaires. Est-ce qu’il y aura une vraie plus-value pour les clubs professionnels de D1B ? On sait qu’il y aura des garde-fous (ndlr : les équipes espoirs ne pourront pas monter) mais est-ce que ce n’est pas un peu biaiser les choses ?

Notre consultant Clément Tainmont, qui évolue actuellement avec Mouscron en D1B, Revient sur son expérience : "J’ai de plus en plus le sentiment que la D1B est le laboratoire. J’ai tout vécu. L'époque avec les tranches. Aujourd'hui où le premier monte et le deuxième fait les barrages. Et maintenant on propose douze équipes dont quatre équipes espoirs avec des champions playoffs. [...] Quand j’y étais avec Malines, la D1B était une division vraiment très relevée en termes de qualité. Personnellement, je ne voyais pas la différence entre la D1A et la D1B. Pour preuve, les équipes qui sont montées ont fait bonne figure la saison suivante dans le championnat de D1A. Mais je trouve que le niveau s'affaiblit quand même et ce qui est mis en place n'est pas une belle vitrine pour la D1B."  
 

Loading...

Abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot"!

Loading...

Articles recommandés pour vous