Football

Real-Francfort : la nouvelle technologie pour détecter le hors-jeu, l'autre star de la finale de Supercoupe

SuperCoupe d’Europe

© UEFA

10 août 2022 à 12:01Temps de lecture1 min
Par Thomas Van der Linden avec Agences

Une petite révolution technologique va avoir lieu ce mercredi soir lors de la Supercoupe d’Europe entre le Real Madrid et l’Eintracht Francfort. Pour la première fois dans l’histoire du football européen, le corps arbitral va être aidé par une technologie "semi-automatisée" de détection des hors-jeu, on vous explique.

Elle se veut sans faille et semi-automatique et aura pour but d’aider l’équipe du VAR à déterminer les situations de hors-jeu plus précisément et plus rapidement qu’avant. Cette nouvelle technologie repose sur 12 caméras placées autour du terrain qui suivront 29 points différents sur le corps de chaque joueur, et cela 50 fois par seconde afin de pouvoir situer dans l’espace avec précision chaque acteur. Ajouté à cela, il y a également un capteur placé dans le ballon qui enverra des données 500 fois par seconde pour savoir à quel exact moment le ballon a été frappé.

Les données collectées seront transmises quasiment en temps réel à la cellule d’assistance vidéo à l’arbitrage. Toutes ces informations permettront donc aux équipes du VAR de pouvoir parfaitement savoir si un joueur est en position hors-jeu ou non au départ du ballon mais la décision finale reviendra toujours à l’arbitre lui-même. Logique, puisque "la technologie peut tracer une ligne mais l’évaluation d’une interférence avec le jeu ou avec un adversaire reste entre les mains de l’arbitre", rappelle Pierluigi Collina, le chef de l’arbitrage au sein de la FIFA.

Des animations 3D pourraient être projetées sur les écrans du stade afin d’aider le public à comprendre leurs décisions.

Cette nouvelle technologie doit être utilisée dès la phase de groupe de la Ligue des Champions en septembre prochain et lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Articles recommandés pour vous