RDC: la villa de l'OMS à Beni évacuée après un tir d'obus

La lutte contre l'épidémie d'Ebola à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, a été suspendue après des affrontements armés.

© JOHN WESSELS - AFP

17 nov. 2018 à 20:23Temps de lecture1 min
Par AFP

Seize membres du personnel de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont été provisoirement évacués vers Goma depuis Beni, dans l'est de la RDC, où un obus a touché la villa qu'ils occupaient, lors d'affrontements ce vendredi soir, a indiqué l'OMS à l'AFP.

"C'est dans les échanges de tirs que la villa a reçu un obus. Ce n'était pas une attaque délibérée contre la villa", a déclaré à l'AFP le Dr Michel Yao, coordonnateur de la lutte contre le virus Ebola à Beni. Il n'y a pas de blessé, selon lui.

Plusieurs heures d'affrontements

La lutte contre l'épidémie d'Ebola à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, a été suspendue après des affrontements armés "à quelques mètres du Centre des opérations d'urgence et des hôtels dans lesquels plusieurs équipes sont logées", a annoncé le ministère de la Santé.

Vendredi soir, les Casques bleus de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) ont repoussé une nouvelle offensive attribuée au groupe armé ADF "après plusieurs heures d'affrontements" dans le quartier Boikene à l'entrée nord de Beni, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé.