Monde

RDC: l'armée et les Casques bleus reprennent une localité "stratégique"

RDC: l'armée et les Casques bleus reprennent une localité "stratégique"

© MICHELE SIBILONI - BELGAIMAGE

04 janv. 2015 à 10:56Temps de lecture1 min
Par Belga News

Abya est située à environ 70 km au nord-est de la ville de Beni, dans la partie nord de la province du Nord-Kivu, voisine de l'Ouganda et du Rwanda.

Les Forces armées de la RDC (FARDC), appuyées par la brigade d'intervention de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) - une unité forte de 3000 hommes sur les 20 000 Casques bleus stationnés dans le pays et dotée d'un mandat dit offensif afin de neutraliser tous les groupes armés toujours actifs dans l'est de la RDC - ont délogé les rebelles ougandais après plus de six heures de combats, selon le commandant de l'opération "Sokola II", le général Muhindo Akili Mundosi.

Cinq rebelles ont été tués et quatre autres blessés pendant ces affrontements qui se sont déroulés en plein parc national des Virunga. Aucun bilan d'éventuelles pertes n'a été fourni pour les FARDC et la Monusco.

Les sources sécuritaires de la région considèrent la localité d'Abya comme une position stratégique, où les ADF commençaient, depuis quelques mois, à se réorganiser, a ajouté Radio Okapi.

Les Casques bleus et l'armée congolaise ont lancé jeudi la deuxième phase des opérations conjointes contre les ADF, sous le nom d'"Umoja 2" (Unité en swahili), avec pour objectif de "neutraliser complètement" ces rebelles accusés d'avoir massacré près de 300 civils dans le territoire de Beni depuis octobre dernier.

Belga

Sur le même sujet

RDC: l'ONU presse Kabila d'agir contre les rebelles des FDLR

Monde

RDC: l'ultimatum a expiré, l'armée congolaise prête à l'offensive

Monde