Monde

RDC: Ban Ki-moon souhaite une Monusco réduite mais plus agile

RDC: Ban Ki-moon souhaite une Monusco réduite mais plus agile

© Belga

06 janv. 2015 à 00:51 - mise à jour 06 janv. 2015 à 05:33Temps de lecture1 min
Par Belga News

Dans un rapport transmis au Conseil de sécurité, dans la perspective du renouvellement du mandat de la Monusco en mars, M. Ban suggère aussi de rendre la force onusienne "plus efficace dans l'accomplissement de son mandat". "Il est recommandé de réduire les effectifs autorisés de la Monusco de 2.000 hommes", indique le rapport.

Mais il s'agit aussi de transformer la Monusco en "une force plus mobile et plus agile, capable de prévenir ou de répondre rapidement à des crises", notamment par la mise en place "d'unités rapidement déployables". M. Ban recommande en particulier de "prolonger d'une année supplémentaire le déploiement de la Brigade d'intervention" de la Monusco, forte de 3.000 hommes.

"Neutraliser et désarmer les groupes armés" -- la mission de cette Brigade -- "reste en effet un impératif", souligne-t-il. Mais il faut aussi que la Brigade soit "rendue plus énergique" et que les autres composantes de la Monusco "jouent un rôle plus actif dans la protection des civils". Le rapport constate en effet que "le déploiement de la Monusco reste essentiellement statique et passif".

Certains contingents, déplore-t-il, ne patrouillent qu'en plein jour ou "n'ont pas en plusieurs occasions patrouillé dans les zones les plus vulnérables". La Monusco est présente depuis 15 ans en RDC. Elle compte quelque 20.000 soldats et un millier de policiers, essentiellement déployés dans l'Est, en proie à des conflits depuis plus de 20 ans.


Belga

Sur le même sujet

RDC: l'ONU presse Kabila d'agir contre les rebelles des FDLR

Monde

"On ne peut imaginer que la MONUSCO reste au Congo de façon pérenne"

Monde