RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les éclaireurs

Rationnement alimentaire & Textile prêt-à-jeter !

Rationnement alimentaire & Textile prêt-à-jeter !
08 mai 2021 à 12:00Temps de lecture3 min
Par Fabienne Vande Meerssche

Ce samedi 08 mai 2021, les invitées de Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) dans LES ÉCLAIREURS font partie des jeunes diplômé.e.s récompensé.e.s aux HERA Awards 2021 : Éléonore Arnould est diplômée en Sciences de gestion à la LSM (Louvain School of Management) de l’UCLouvain & Lara Vanderstichelen est diplômée en Sciences et Gestion de l’environnement à l’IGEAT de l’ULB.

 

DIFFUSION : samedi 08 mai 2021 à 13h10’

REDIFFUSION : dimanche 09 mai 2021 à 23h10’

HERA Awards 2021

 

HERA (Higher Education & Research Awards for Future Generations) est un programme de prix d'excellence initié par la Fondation pour les Générations Futures en 2010. L’objectif des HERA Awards est de soutenir l'exigence et l'excellence des étudiant·e·s et chercheur·euse·s qui intègrent une approche transversale (à 360°) propre au développement durable dans leurs thèses de doctorat ou mémoires de master afin d'inspirer progressivement l'ensemble de la communauté académique.

Les HERA Awards se développent grâce à des partenariats privés et le soutien des pouvoirs publics. Les 6 universités francophones du pays sont partenaires et accueillent à tour de rôle la cérémonie.

Lors de la cérémonie des HERA Awards, 8 prix ont été décernés. Ils récompensent des mémoires dans les champs suivants : Architecture, Santé, Alimentation et Agriculture, Finance, Économie, Design, Technologies de l’information et Ingénierie.

Pour en savoir davantage sur les mémoires primés et leurs auteur·e·s, consultez les podcasts des webinaires thématiques et la cérémonie de proclamation des HERA Awards 2021 !

HERA Awards 2021
HERA Awards 2021 Tous droits réservés

Nos invitées

Éléonore Arnould

Éléonore Arnould

Éléonore Arnould est titulaire d’un diplôme en Sciences de gestion à la LSM (Louvain School of Management) de l’UCLouvain.

 

Éléonore Arnould – Économie circulaire dans le secteur textile

En 2020, elle a défendu un mémoire en Sciences de gestion intitulé : "Comment accélérer la transition de la fast fashion vers une économie de la mode circulaire ?". Une recherche nominée au Sustainable Economy Award 2021 (économie durable).

Pour consulter le mémoire d’Éléonore Arnould, cliquez ici.

 

Éléonore Arnould s’est penchée sur le business de l’industrie textile et du phénomène de la fast fashion. Ce dernier implique une production massive de vêtements de faible qualité renouvelés à une vitesse effrénée. Ce modèle économique du prêt-à-jeter contribue au changement climatique, à l’affaiblissement des ressources naturelles et de la santé humaine. Chaque année, 5,8 millions de tonnes de déchets textiles sont jetés dans l’Union Européenne et seul 1% d’entre eux sont recyclés en nouveaux habits.

Dhaka dhaka Bangladesh
Dhaka dhaka Bangladesh PALASH KHAN

Éléonore Arnould a voulu proposer des pistes afin d’assurer la transition du secteur textile vers une économie circulaire. Pour ce faire, elle a mené des entretiens avec des acteurs et actrices du secteur et a identifié 18 freins et 19 leviers à cette transition. Aujourd’hui, elle est Junior sustainability consultant chez Forethix, où elle accompagne des organisations à intégrer les principes du développement durable.

Transition de la fast fashion vers une économie circulaire
Transition de la fast fashion vers une économie circulaire HERA Awards

Consultez ici le résumé du mémoire d’Éléonore Arnould présenté sur le site des HERA Awards :

Résumé mémoire Éléonore Arnould
Résumé mémoire Éléonore Arnould Tous droits réservés

Pour visionner le webinaire "Les modèles économiques en faveur du climat à l’épreuve des réalités environnementales, économiques et sociales", auquel a participé Éléonore Arnould le 22 avril dernier, cliquez ici.

Lara Vanderstichelen

Lara Vanderstichelen

Lara Vanderstichelen est diplômée en Sciences et Gestion de l’environnement à l’IGEAT (Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire) de l’ULB. Elle possède également un master en Langues et Littératures Germaniques obtenu en 2012 et est professeur de néerlandais et d’anglais à l’EPHEC depuis 2013.

Lara Vanderstichelen – Rationnement alimentaire

En 2019, elle a défendu un mémoire en Sciences et Gestion de l’environnement intitulé : "Le rationnement alimentaire comme instrument de politique environnementale : un anachronisme ?" pour lequel elle est lauréate du HERA Award Sustainable Food Systems 2021.

Pour consulter le mémoire de Lara Vanderstichelen, cliquez ici.

 

Adepte de la simplicité volontaire, Lara Vanderstichelen s’est attachée à explorer la question de la sécurité alimentaire en s’interrogeant sur la piste du rationnement comme instrument d’action publique pour réguler la consommation d’une population en attribuant à chaque individu ou ménage une partie des ressources pour une période donnée. Elle analyse plusieurs politiques de rationnement, identifie leurs points faibles et propose trois nouveaux modèles possibles pour l’avenir.

Lara Vanderstichelen est actuellement maître-assistante et coordinatrice développement durable à l’EPHEC (École pratique des hautes études commerciales).

Le rationnement alimentaire comme instrument de politique environnementale
Le rationnement alimentaire comme instrument de politique environnementale HERA Awards

Consultez ici le résumé de la recherche de Lara Vanderstichelen présenté sur le site des HERA Awards :

Résumé mémoire Lara Vanderstichelen
Résumé mémoire Lara Vanderstichelen Tous droits réservés

Pour visionner le webinaire "Alimentation et santé soutenables : leviers d’action pour une société plus solidaire, participative et écologique" auquel Lara Vanderstichelen a participé le 26 avril dernier, cliquez ici.

Articles recommandés pour vous