RTBFPasser au contenu

Journal du classique

Radu Lupu, pianiste de légende, est décédé

Le pianiste roumain Radu Lupu est décédé
19 avr. 2022 à 05:342 min
Par Céline Dekock

Il était l’un des plus grands interprètes de la seconde moitié du XXe siècle, une des plus grandes et respectées figures pianistiques de notre époque. Le pianiste Radu Lupu est décédé à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie.

Pianiste au toucher de velours, poète du piano… Radu Lupu est décédé ce dimanche 17 avril à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé le festival Georges Enescu. Ce pianiste aussi magistral que discret aura marqué son époque par ses interprétations sensibles et pleines d’émotions. 

Loading...

Radu Lupu est né à Galatsi, en Roumanie, en 1945. Pianiste et compositeur précoce, il commence l’apprentissage du piano à l’âge de six ans et se produit pour la première fois en concert à l’âge de 12 ans, interprétant des œuvres de sa propre composition. Il se forme en Roumanie et puis à Moscou, au Conservatoire Tchaïkovski, qu’il intègre à 16 ans grâce à une bourse.

La carrière de Radu Lupu est véritablement lancée grâce à plusieurs concours internationaux : en 1967, il remporte le Premier Prix du Van Cliburn, deux ans plus tard, il gagne le Premier Prix du Concours international de pianoforte de Leeds, et enfin, l’année suivante, il rafle le Premier Prix du concours international de piano George Enescu, à Bucarest.

La carrière du pianiste est lancée. Il fait ses débuts aux États-Unis avec l’Orchestre de Cleveland, sous la baguette de Daniel Barenboim et jouera ensuite avec les plus grands orchestres du monde, sous la baguette des plus prestigieux chefs d’orchestre. Sublime interprète de Schubert, Beethoven, Brahms ou encore Schumann, Radu Lupu – qui enregistrait peu – laisse derrière lui quelques enregistrements de référence, comme la Fantaisie en fa mineur de Schubert, qu’il grave chez Decca avec Murray Perahia. Ce sont moins de 30 disques que le pianiste discret et introverti enregistre pour le label Decca.

En 2019, Radu Lupu annonçait se retirer de la scène internationale, pour des raisons impérieuses de santé. Il devait notamment passer par Bruxelles en avril 2019 et avait été remplacé au pied levé par son amie de longue date, la pianiste Elisabeth Leonskaya.

Depuis l'annonce de son décès, les messages d'hommages se multiplient, s'ajoutant à ceux destinés au pianiste Nicholas Angelich, décédé ce lundi 18 avril, un jour après Radu Lupu et au compositeur britannique Harrison Birtwistle, décédé lui aussi durant ce week-end de Pâques à l'âge de 87 ans. 

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 14:49
3 min
19 avr. 2022 à 09:39
1 min

Articles recommandés pour vous