RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Rachat du Standard : Le fonds d'investissement américain 777 Partners rafle la mise, mais à quel prix ?

Le Stade Maurice Dufrasne, à Sclessin, accueille les matches à domicile du Standard de Liège

"Bruno Venanzi a trouvé un accord avec la société américaine d’investissements alternatifs 777 Partners qui va racheter 100% des parts du Matricule 16 et ainsi devenir le nouveau propriétaire du Standard de Liège" : le communiqué du Standard publié vendredi soir sur son site officiel est clair, limpide... mais il est pourtant prématuré de parler de vente officielle, qui ne sera actée que lors du "closing", la conclusion de la vente.

"L'expansion de la stratégie que nous menons sur le football nous emmène en Belgique, au Standard de Liège, l'une des marques (sic) les plus iconiques de la Pro League, a pour sa part réagi Juan Arciniegas, le Managing Director de 777 Partners, sur son compte Linkedin. Nous sommes extrêmement heureux de faire partie de ce projet !"

Loading...

L'accord a été trouvé et officialisé... le jour même de la deadline fixée pour rentrer son dossier de demande de licences (les clubs avaient jusqu'à vendredi 23H pour envoyer leur dossier !). Le fonds d'investissement américain va maintenant pouvoir procéder à un état des lieux de la SA Standard de Liège (la mission de due diligence) et scanner dans les moindres détails les comptes du club liégeois. Si les deux parties confirment le prix fixé lors de l'accord, le Standard passera sous pavillon américain et tombera pour la première fois entre les mains de capitaux non européens.

Pour quel montant le Standard sera-t-il vendu ? Il est encore beaucoup trop tôt pour se prononcer sur la valeur d'achat de la SA Standard de Liège et de l'Immobilière du Standard de Liège, qui fait aussi partie du deal.

Tout dépendra de ce que 777 Partners, propriétaire du Genoa (avant-dernier de Serie A en Italie), actionnaire minoritaire du FC Séville et sur le point de racheter également le club brésilien de Vasco da Gama (D2 brésilienne) est prêt à débourser après avoir épluché dans les moindres détails les comptes du Standard.

Articles recommandés pour vous