RTBFPasser au contenu

Belgique

R. Miller (MR) ne veut pas d'un tronc commun intégrant les cours de philo

R. Miller (MR) ne veut pas d'un tronc commun intégrant les cours de philo
28 mars 2013 à 08:21 - mise à jour 28 mars 2013 à 08:463 min
Par Alain Lechien

Le député MR Richard Miller souhaite depuis plusieurs années introduire dans l’enseignement "une initiation à l’intelligence critique, à la capacité de réfléchir, de comprendre les grandes valeurs qui gèrent une société comme la nôtre : la liberté, le respect de l’autre, le libre arbitre. Il faut faire germer ces éléments dans l’esprit de tous les enfants", explique-t-il au micro de Bertrand Henne. Cette proposition va au-delà d’un simple cours de philosophie et "on peut considérer qu’il y a une part d’initiation et de mise en valeur de ce que représente la démocratie, la vie en commun : la citoyenneté et le civisme. Et tous les éléments de connaissances des différentes convictions. Il ne faut pas que les différentes convictions présentes sur le territoire belge aujourd’hui soient présentées comme opposant les uns aux autres. Mais il faut éduquer les enfants à mieux connaître ce que pense l’autre pour avoir davantage le respect de l’autre" poursuit le député MR.

Lors de récentes auditions en Commission éducation du parlement, les professeurs de droit constitutionnel Christian Berhendt, Hugues Dumont et Marc Uyttendaele ont remis en cause le caractère obligatoire et incontournable de la formule actuelle des cours dits philosophiques : "Ils ont ouvert un gouffre sous les pieds de tout notre système scolaire" commente Richard Miller. "Quand un Etat comme la Belgique organise des cours convictionnels dans son enseignement, les parents doivent avoir la possibilité d’inscrire leur enfant à un cours qui soit neutre. Ce cours n’existe plus aujourd’hui, c’est pourquoi je propose un cours de philosophie, de citoyenneté et d’histoire culturelle des religions" explique-t-il.

Pacte scolaire

Le PS souhaite aussi que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles étudie les modalités pédagogiques (socles de compétences, compétences terminales et référentiels), pratiques (organisation, inspection), statutaires (titres et fonctions requis, formation) et budgétaire, permettant la création d’un cours de citoyenneté et d’introduction à la philosophie.

Les cours actuels de religion catholique, protestante, musulmane, israélite ou de morale laïque doivent-ils devenir facultatifs ? La société belge s’est maintenue grâce au pacte scolaire qui a conduit à maintenir ces cours de religion et de morale dans notre enseignement répond Richard Miller : "Il serait dangereux d’attaquer de front l’ensemble de ces cours. Je travaille à une proposition qui pourrait harmoniser l’ensemble, en travaillant sur le nombre d’heures par exemple".

Comme elle l’a rappelé à la RTBF, la ministre de l'Enseignement Marie-Dominique Simonet défend pour sa part un projet de tronc commun intégrant les cours philosophiques. "Je ne crois pas au transversal complet" lui répond Richard Miller : il est illusoire de croire qu’on pourrait aborder l’ensemble de l’esprit philosophique et des valeurs de citoyenneté à travers les cours de français et d’histoire selon lui.

Changer les noms des congés scolaire?

A propos du changement d’appellation des congés scolaires, Richard Miller constate que "notre société s’est radicalisée à cause de mouvements qui remettent en cause le système démocratique et les valeurs de notre société. Je suis tout à fait respectueux des convictions des musulmans aussi longtemps que l’on reste dans un cadre démocratique. Un parti comme Islam veut mettre cela à bas. Cela veut dire que notre société est beaucoup plus sensible à tous ces éléments-là. Il a suffi qu’on fasse venir d’une petite ville d’Alsace un sapin métallique sur la Grand Place de Bruxelles pour que tout le monde dise que c’est à cause des musulmans". Le député MR estime à titre personnel qu’il ne fallait pas changer les noms des congés scolaires : "Ne plus oser aborder la problématique de Noël alors que tous les parents savent que c’est un moment très important pour les enfants, je trouve ça un peu idiot".

A.L. avec B. Henne

Des cours de philosophie ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Richard Miller (MR) dans Matin Première - B. Henne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous