Qui trouvera le singe de Gilly ? Il est en danger

© © Tous droits réservés

15 nov. 2021 à 13:24 - mise à jour 15 nov. 2021 à 18:08Temps de lecture1 min
Par Mathieu Van Winckel

Il est devenu la mascotte des habitants de Gilly depuis une semaine. Un singe se balade de toit en toit. On l’a vu rue de la Ceinture, mais non il serait déjà près du crématorium, le boulanger du coin pense qu’il se cache dans le hangar derrière chez lui. Les témoignages se multiplient mais rien n’y fait. Le chimpanzé est toujours dans la nature. Echappé probablement de la maison d’un particulier qui le détenait illégalement.

Des habitants l’ont vu se pendre aux fils électriques avant de sauter sur les toits et s’enfuir. "On a appelé les pompiers mais ils nous ont prises pour des folles", explique une Gillycienne. "Finalement, ils sont venus et l’ont retrouvé au bout de ma rue. Les pompiers ont tenté de l’appâter avec des fruits dans une cage mais il est plus malin que ça. Il a pris les fruits à travers les barreaux et il est reparti." Il y a 24 heures, le primate a été aperçu sur le toit d’une boulangerie proche du cimetière de Gilly. "Quand l’info a circulé sur les réseaux sociaux, tout le quartier a commencé à se rassembler ici dans l’espoir de l’apercevoir", explique la boulangère.

Tout le monde aimerait rencontrer l’animal alors, à Gilly, on marche un peu le nez vers le ciel. Pompiers, policiers, agent de la ville et même des spécialistes de Pairi Daiza sont sur le coup. "Il faut qu’on parvienne à l’attraper pour le sauver." Sandrine Gajewski est vétérinaire pour la ville de Charleroi. "Les températures en journée ne sont pas encore trop fraîches mais la nuit ça commence à descendre de trop pour lui. Il est d’ailleurs sûrement occupé à trouver de la nourriture et un abri."

Les autorités demandent à la population de ne pas le nourrir pour maximiser les chances qu’il soit attiré par un des appâts. Un numéro de téléphone pour signaler sa présence : 071/867.237.

Sur le même sujet: JT 15/11/2021

Charleroi / Un singe se promène en toute liberté

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous