Monde

Qui était Mouammar Kadhafi ?

L'ex-dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi

© Alessandro Bianchi (AFP)

20 oct. 2011 à 15:00 - mise à jour 20 oct. 2011 à 15:22Temps de lecture1 min
Par Adrien de Callataÿ
On l'a peut-être oublié, après sa prise de pouvoir, Mouamar Kadhafi fut le premier à nationaliser le pétrole de son pays. Il donna ainsi le signal d'un mouvement irréversible qui sera ponctué par le grand choc pétrolier de 1973. Cela lui conféra d'abord une aura de dirigeant progressiste du tiers-monde, et lui procurera des moyens financiers considérables.

Le guide suprême libyen deviendra cependant assez vite un dictateur mégalomane et fantasque, défendant des causes multiples et douteuses. Eliminant impitoyablement ses opposants à l'intérieur comme à l'extérieur du pays. Ayant échoué dans ses projets de grande union arabe, il a ensuite voulu devenir le leader d'une grande Afrique, qui n'en voudra pas non plus.

Pour l'Ouest, le pire ce fut l'attentat de Lockerbie, 270 morts en 1988 dans le ciel de l'Ecosse, et celui du DC10 de la ligne Brazzaville-Paris, 170 morts en 1989.

Mais Mouammar Kadhafi et la Libye étaient sans doute indispensables à l'Cccident : non seulement son pétrole, ou encore son contrôle de l'immigration clandestine d'Afrique vers l'Europe, mais aussi, après le 11 septembre new yorkais, sa guerre contre les islamistes et al Qaeda dans le Sahel.

Dans les années 2000, il renonce à sa quête de l'arme nucléaire, il admet la responsabilité de libyens dans les attentats, dont il indemnise les victimes.

Retour des contrats pétroliers, livraisons d'armes britanniques et française, sa réhabilitation sur la scène internationale s'achève avec la libération des infirmières bulgares victimes, pendant 8 ans d'une véritable prise d'otages lybienne, à laquelle ont d'ailleurs collaboré plusieurs des responsables aujourd'hui passés à la tête de la rébellion.

Marc Molitor

Retour sur les 42 ans de dictature enduré par la Libye

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le récit de la révolution libyenne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement