Réseaux sociaux

Quels sont les types d'influenceurs avec le meilleur taux d'engagement sur Instagram ?

Quels sont les types d'influenceurs avec le meilleur taux d'engagement sur Instagram ?

© Nopparat Khokthong/Shutterstock/AFP

15 oct. 2022 à 09:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Entretenir une relation avec sa communauté sur les réseaux sociaux est capital pour les influenceurs. Et à ce jeu, les petits influenceurs sont bien plus efficaces que les créateurs qui comptent des millions d’abonnés.

Les créateurs de contenus que vous voyez le plus souvent sur votre fil d’actualité Instagram sont ceux qui ont un meilleur taux d’engagement sur la plateforme. Ce paramètre est l’un des plus importants à prendre en considération dans le business de l’influence. Un influenceur ayant un bon taux d’engagement, c’est-à-dire que ses publications génèrent de nombreux likes, commentaires et partages, aura plus de chances d’apparaître dans le fil d’actualité de l’application. Cette mise en avant entraînera donc une meilleure portée auprès de nouveaux utilisateurs, ce qui pourra lui faire gagner de nouveaux abonnés.

Nano-influenceurs : petits mais puissants !

L’étude de HypeAuditor, menée auprès de 194.000 comptes d’influenceurs en France sur Instagram, en août 2022, a révélé que les créateurs ayant entre 1.000 et 5.000 abonnés avaient le meilleur taux d’engagement sur le réseau social de Meta. Ces "nano-influenceurs" affichent un taux de 4,7%, ce qui est supérieur à la moyenne mondiale de ce groupe (3,4%) et à la moyenne totale, tous groupes confondus (1,8%). De manière globale, le taux d’engagement en France est supérieur à celui dans le monde et atteint les 3%.

Ces "nano-influenceurs" ont visiblement réussi à construire de meilleurs liens avec leurs abonnés, qui sont donc plus réactifs.

Suivent ensuite les "micro-influenceurs", ayant entre 5.000 et 20.000 abonnés, avec un taux d’engagement de 2,3%. Les influenceurs de niveau intermédiaire, ayant entre 20.000 et 100.000 abonnés, génèrent quant à eux le pire taux d’engagement avec 1,7% en France, et 0,8% dans le monde. Le taux d’engagement se calcule en additionnant le nombre de likes et de commentaires, divisé par le nombre d’abonnés, le tout multiplié par 100.

Sur Instagram, les nano-influenceurs représentent le plus grand groupe de créateurs (42,3%), suivis par les micros-influenceurs (36,4%) et les influenceurs de niveau intermédiaire (16,5%). Les macro et les méga-influenceurs, entre 100.000 et plus d’un million de followers, sont les moins présents sur Instagram (4,4% et 0,3%).

Certains n'hésitent pas à "acheter" des abonnés

Si ces paramètres rentrent en compte dans une collaboration ou un partenariat avec une marque, notamment pour justifier du montant d’une prestation, certains influenceurs vont même jusqu’à "acheter" des abonnés, des commentaires et des likes pour gonfler leurs chiffres.

Des pratiques suspectes que l’étude de HypeAuditor a également listées : "En moyenne, 40,5% des influenceurs en France sont touchés par des pratiques suspectes. C’est moins que la moyenne mondiale, qui est de 55%". Chez les macro-influenceurs, 57,9% des comptes seraient concernés. Encore une fois, les nano-influenceurs tirent leur épingle du jeu avec 31,3% des comptes touchés par ce genre de pratiques.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous