RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Quels sont les dangers de l’automédication ?

Danger de l’automédication

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 sept. 2021 à 14:10Temps de lecture2 min
Par Olivier Hartiel

Paul Dessart, médecin généraliste, vous met en garde quant à la surconsommation de médicaments et rappelle les règles de bonne conduite dans le 6/8.

On observe une hausse de consommation dans certaines catégories de médicaments selon le docteur Paul Dessart. Notamment pour les tranquillisants, les somnifères, les antidépresseurs, en particulier en cette période de Covid. Pour d’autres médicaments, ça peut être un effet de la publicité à la télévision. Or toutes ces publicités ainsi que le pharmacien vous avertiront bien de ne pas les utiliser plus de trois jours sans un avis médical.

On peut aussi acheter des médicaments sur Internet

Et cela peu parfois s'avérer dangereux : "C’est parfois des médicaments qui proviennent de l’étranger. Cela peut-être des copies avec des principes actifs inexistants ou dangereux, sans aucune notice de précautions. Donc prendre un médicament qui n’a pas été prescrit peut comporter des dangers". Le risque est de prendre quelque chose qui ne vous convient pas.

Self medication

"Les compliments alimentaires c’est préventif. Les vitamines c’est pour rebooster. Pour cela, vous pouvez aller dans des magasins qui ne sont pas nécessairement des pharmacies" indique Paul Dessart.

Il est clair qu’on ne doit pas nécessairement consulter son médecin pour un petit rhume, un léger trouble intestinal, une petite plaie bénigne. "On a tous dans notre pharmacie des cachets pour la fièvre, un spray pour le nez, des sparadraps. Mais par exemple il faut se méfier des sirops contre la toux car tous ne conviennent pas par exemple pour différents âges. Et si vos symptômes perdurent consultez un médecin !"

►►► A lire aussi Les gestes de premiers secours à absolument connaître en cas de malaise cardiaque

Getty

Un médicament indiqué pour une personne ne convient pas pour une autre

Prenons l’exemple de cette petite pilule bleue dont vous avez certainement entendu parler, elle ne convient pas pour tous les hommes. Il y a des contre-indications, par exemple si vous prenez des médicaments pour le cœur. " Elle peut donner des troubles visuels transitoires, des migraines très désagréables ". Un autre exemple qui peut avoir des conséquences graves, prendre des antibiotiques sans avis médical. Cela peut donner des réactions cutanées extrêmement impressionnantes, très désagréables. " Mais ça peut donner aussi des réactions générales parfois très graves : un œdème de Quincke, avec gonflement des lèvres, de la langue, ou de tout le visage, avec parfois une détresse respiratoire qui nécessite une prise en charge médicale urgente " prévient Paul Dessart.

Jeter vos vieux médicaments

SANTE-CONSOMMATION-MEDICAMENTS-3 I ME GE

Enfin, Paul Dessart vous propose aussi de trier vos médicaments et jeter ceux qui sont périmés. " Il est primordial que ces médicaments périmés ou non utilisés, soient débarrassés de leur carton d’emballage et de leur notice, avant d’être rapportés chez votre pharmacien ".

 

La règle : pas d’automédication et n’achetez pas sur internet

Retrouvez les conseils santé de Paul Dessart, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Sur le même sujet

Vidéo insolite : une vue de Manhattan à couper le souffle, gardez bien les yeux ouverts !

Le 6/8

À tester : la nuit dans un camping de luxe suspendu dans un domaine classé

Le 6/8

Articles recommandés pour vous