RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tendances Première

Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie périnatale ?

21 févr. 2022 à 10:54 - mise à jour 21 févr. 2022 à 12:47Temps de lecture2 min
Par RTBF La Première

Pour la future maman, la grossesse et l’accouchement apportent leur lot de désagréments, entre douleurs physiques, angoisses et épuisement… Et pour bébé aussi, tout n’est pas rose non plus ! Savez-vous que l’ostéopathie périnatale peut prévenir et soigner certains bobos de la mère – dès la grossesse jusqu’au postpartum – et du nourrisson ?

Silvia Marson, formée à l’ostéopathie, est co-auteur, avec le comédien et metteur en scène Thibaut Evrard, du livre 1001 bobos à soigner grâce à l’ostéopathie (Ed. Marabout, Coll. Mes petites routines).
Un livre basé sur une narration joyeuse, via l’humour et les dessins, via des personnages qui posent des questions.

L’ostéopathie est une thérapie manuelle, qui essaie de donner du mouvement là où il n’y en a pas : au niveau des articulations, des os, des muscles, des fascias, des viscères…

Ces dernières années, l’ostéopathie est reconnue à travers des études toujours plus nombreuses. Sa pratique est autorisée en Belgique.

"Mais il faut rester humble sur le fait que ça reste une pratique empirique et manuelle. Mais puisqu’on a des bienfaits incroyables, je ne vois pas de problème à pratiquer cette thérapie", souligne Silvia Marson.

Ostéopathie et grossesse

Pendant la grossesse, les femmes ne peuvent prendre que très peu de médicaments. L’ostéopathie, comme d’autres pratiques, peut donc être un bon accompagnement pendant ces 9 mois. Elle peut soulager, améliorer le bien-être et la santé, donner la possibilité de prendre du temps pour se sentir bien.

Les femmes subissent beaucoup de pression pendant ces 9 mois, censés être détendus et joyeux. Même si c’est souvent le cas, elles vivent énormément de changements, dont certains ne sont pas toujours faciles.

Ostéopathie et accouchement

Lors de l’accouchement, les techniques gynécologiques internes ne sont pas encore partout autorisées aux ostéopathes. C’est le cas de la France notamment.

L’ostéopathie peut être pratiquée dans la suite de couches pour changer la qualité de vie des mamans. En cas de coccyx trop douloureux pour pouvoir s’asseoir, par exemple, une seule séance peut suffire. Et la pratique peut être aussi d’une grande aide en ce qui concerne la sexualité.

Ostéopathie et nouveau-nés

La pratique est encore assez nouvelle pour les nouveau-nés. En maternité, les jeunes mères se sentent souvent dans une grande solitude et l’ostéopathie peut apporter de nombreux bienfaits. Mais beaucoup de parents n’osent pas encore franchir le pas pour leur bébé.

La pratique de l’ostéopathie sur le bébé peut intervenir très tôt, dès la naissance. Il n’y a aucune contre-indication à prendre un nourrisson en charge très tôt, précise Silvia Marson.

En cas d’allaitement difficile, l’ostéopathie est une aide précieuse pour améliorer la succion. Elle va aussi pouvoir soulager l’enfant suite à un accouchement par ventouse ou forceps. Le crâne de l’enfant est très malléable, très mobile, pendant les trois premiers mois, et la technique est vraiment tout indiquée.

Ostéopathie et enfants

La thérapie entre aussi dans les pratiques de prévention au niveau de la santé du bébé. Lorsqu’il commence à s’asseoir, autour de 6 mois, elle permet de corriger les asymétries, les appuis non optimaux. Idem lorsqu’il commence à marcher, en cas de chutes à répétition, ou pour les poussées dentaires, etc. L’accompagnement peut se faire tout au long de la croissance.

L’ostéopathe travaille en collaboration avec le pédiatre, le kinésiologue,… avec cette chance de pouvoir prendre le temps, toucher la personne et l’observer, puisqu’une séance dure entre 45' et 1 heure, souligne Silvia Marson.

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La reconnaissance de l'ostéopathie: une question de protection du praticien et du patient

On n'est pas des pigeons

Quel rôle joue l’épigénétique dans la grossesse ?

Tendances Première

Articles recommandés pour vous