RTBFPasser au contenu

Monde

Quelles sont les règles de vaccination pour les jeunes qui voyagent en Europe? (carte interactive)

Publicité pour le Booster en Allemagne
02 févr. 2022 à 12:264 min
Par Jean-François Herbecq

Bientôt une dose booster de vaccination contre le Covid pour les jeunes de 12 à 18 ans en Belgique ? La décision est attendue ce mercredi. Pour l’instant en Belgique, les moins de 18 ans ne doivent pas se faire administrer de troisième dose de vaccin contre le coronavirus. Mais pour se rendre dans certaines destinations, prisées par les amateurs de sports d’hiver notamment, c’est parfois nécessaire. Pour l’instant, la règle européenne fixe à 9 mois la validité du certificat vaccinal sans dose de rappel. Mais des règles nationales peuvent y faire exception…

Alors que font exactement les autres pays à ce sujet et quelles sont les exigences pour voyager ? Le pass vaccinal s’impose de plus en plus, à de plus en plus de catégories de la population, par profession, par activité et par tranche d’âge. L’obligation vaccinale reste l’exception mais le nombre de règles ne cesse de croître. Comme pour certains chanceux, les vacances approchent, au ski ou ailleurs, petit tour d’horizon des pratiques en vigueur.

Loading...

Booster obligatoire

L’Autriche qui le premier pays de l’Union européenne à avoir rendu la vaccination obligatoire pour tous les adultes applique la règle des "2G", soit vacciné ou guéri : elle demande une vaccination récente avec dose booster (moins de 6 mois) pour tous les voyageurs à partir de 12 ans ce qui peut poser problème pour les jeunes qui ont déjà été vaccinés il y a plus que cela MAIS un test PCR négatif est aussi accepté. Les mesures frappant les non-vaccinés ont en effet été assouplies fin janvier : ceux-ci pourront à nouveau fréquenter les magasins non-essentiels à partir du 12 février, et l’horeca une semaine plus tard sur présentation d’un test négatif. Et les ressortissants et résidents de l’Union européenne peuvent entrer sur le territoire autrichien sans preuve de vaccination ou de guérison mais alors ils doivent alors se mettre en quarantaine pour une période de 10 jours et effectuer un test PCR au plus tôt 5 jours après leur arrivée s’ils désirent sortir de quarantaine. Le test PCR produit ne doit pas dater de plus de 72 heures. La preuve de guérison ou de vaccination doit être présentée en allemand ou en anglais.

L’Italie demande que la dernière injection de vaccin ne remonte pas à plus de 6 mois dès le 1er février. Or, des jeunes Belges de moins de 18 ans ont des deuxièmes doses plus anciennes et ne sont pas encore autorisés à recevoir la dose booster. L’Italie a en outre décidé début janvier qu’une dose de rappel pouvait être administrée aux enfants à partir de 12 ans, à partir de 4 mois après la deuxième dose. Et la vaccination est obligatoire pour les plus de 50 ans à partir du 15 février. Pareil pour les travailleurs de la santé depuis fin mai et le personnel des maisons de retraite depuis le 10 octobre. Un certificat de vaccination est également exigé pour le personnel scolaire et les forces de l’ordre. De plus un pass vaccinal est nécessaire depuis janvier pour accéder aux transports, hôtels, terrasses de restaurants, foires et congrès ainsi qu’aux piscines et salles de gym.

Rappel recommandé ou envisagé

En France, le Conseil français de la vaccination a décidé de recommander un rappel aux jeunes de 12 à 18 ans. Selon le Conseil de la vaccination, une telle injection de rappel est nécessaire chez les adolescents car ce groupe d’âge a actuellement le taux d’infection le plus élevé. La troisième injection peut être administrée à partir de trois mois après la primo-vaccination. Mais ce n’est pas une obligation jusqu’à nouvel ordre, la validité du pass français n’en dépend pas. Les jeunes de 12 à 15 ans ne sont pas concernés par le pass vaccinal, ils peuvent continuer à présenter un test PCR ou antigénique négatif. Et la dose de rappel imposée aux adultes n’est pas obligatoire pour les 16 et 17 ans, considérés complètement vaccinés avec deux doses. Par contre, on rappelle l’obligation vaccinale en France pour les personnels des hôpitaux et maisons de retraite, pompiers, ambulanciers et aides à domicile depuis le 15 septembre. Et depuis le 24 janvier, le pass vaccinal est obligatoire pour accéder aux cinémas, bars, restaurants et transports interrégionaux.

La Suisse donne un rappel à partir de 12 ans à partir de 4 mois après la deuxième dose. Pour rentrer en Suisse, à partir de 16 ans, il faut être soit complètement vacciné, soit présenter un test négatif. Il faut remplir un formulaire PLF y compris pour les enfants.

En Allemagne où un projet de vaccination obligatoire est en débat, la piqûre de rappel pour les 12 à 18 ans est recommandée. Le comité de vaccination estime qu’une injection de rappel chez les adolescents offre actuellement une protection "limitée". Chez nos voisins de l’est, le personnel médical devra aussi fournir une preuve de vaccination complète d’ici au 15 mars.

Au Grand-Duché de Luxembourg, il a déjà été décidé début janvier de rendre possible une piqûre de rappel pour les enfants de 12 à 18 ans. L’injection de rappel peut se faire à partir de 3 mois après la vaccination précédente.

Au Royaume-Uni, les Britanniques peuvent être boostés dès l’âge de 16 ans, à partir de 3 mois après leur deuxième dose. Les adolescents âgés de 12 à 15 ans souffrant de comorbidité et qui vivent avec des personnes dont le système immunitaire est affaibli se voient également proposer une injection de rappel. A noter que les employés des maisons de retraite doivent être complètement vaccinés depuis la mi-novembre. Il en sera de même pour les soignants à compter d’avril 2022.

La République tchèque donne un booster à partir de 12 ans

La Pologne de même : booster à partir de 12 ans

Idem pour le Portugal : rappel à partir de 12 ans à partir de 5 mois après la deuxième dose.

L’Espagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Finlande n’administrent pas encore de troisième dose aux moins de 18 ans. La Finlande fait une exception pour les personnes à partir de 12 ans dont le système immunitaire est affaibli.

Aux États-Unis, les autorités ont rendu possible un rappel contre le coronavirus pour les 12 à 17 ans.

En Israël, la campagne Teen Booster a en novembre. Les 12 à 17 ans peuvent recevoir leur rappel trois mois après leur primo-vaccination complète.

Enfin, en Equateur, la vaccination a été déclarée obligatoire pour tous en décembre dernier, y compris pour les enfants de plus de cinq ans, ce qui constitue une première mondiale. Avant cela, seuls deux États autoritaires d’Asie centrale, le Tadjikistan et le Turkménistan, avaient décrété dès juillet 2021 la vaccination obligatoire pour les plus de 18 ans.

Sur le même sujet

11 févr. 2022 à 19:04
1 min
07 févr. 2022 à 15:53
4 min

Articles recommandés pour vous