On n'est pas des pigeons

Quelles solutions pour diminuer les factures énergétiques des salles de spectacle ?

Le secteur du spectacle est lui aussi touché de plein fouet par l'augmentation des prix de l'énergie. Chez eux aussi, les factures ont explosé.

© Getty Images

Certains devront-ils fermer ? Les Pigeons sont allés prendre la température au Théâtre Le Public et au Cinéma Palace, à Bruxelles.

La facture a fait fois 2 !

Au Théâtre Le Public à Schaerbeek, la facture énergétique a explosé ! De 52 000 euros, elle grimpe à un peu plus de 100 000 euros cette saison.

"50 000 euros, cela correspond à 3 rôles pour la saison prochaine. Mais nous ne voulons pas que les actrices et acteurs en fassent les frais. " souligne Michel Kacenelenbogen, co-directeur du Théâtre Le Public à Saint-Josse-ten-Noode.

... on n’a pas attendu cette crise énergétique.

Il ajoute: "Ce fut assez difficile pour eux pendant la période Covid, on va devoir réfléchir à comment faire des économies. Mais on n’a pas attendu cette crise énergétique : nous avons un chauffage qui peut être diminué toutes les heures; nous avons mis des panneaux solaires; nous sommes en train de changer nos éclairages pour des Led."

Certains théâtres parlent de fermer s’il fait trop froid !

Et si certains théâtres parlent de fermer leurs portes en novembre, décembre ou janvier s’il faisait trop froid, au Théâtre Le Public, on ouvrirait plus largement les portes.

Au théâtre, plus il y a de spectateurs, plus on fait des économies d’énergie !

 " On est en période "de guerre" et nous devons accueillir le maximum de spectateurs pour qu’ils puissent " se réchauffer"Au théâtre, plus il y a de spectateurs, plus on fait des économies d’énergie !", explique Michel Kacenelenbogen.

Dans certains cinémas, un audit énergétique est en cours

Au Cinéma Palace en plein cœur de Bruxelles, la facture d’énergie n’a pas encore grimpé, car les contrats sont toujours à prix fixes. Pour les 4 000 m2 à chauffer et éclairer, la facture s’élève à 6 000 euros par mois. Une consommation énergétique qui doit encore être analysée. Eric Franssen, directeur du Cinéma Palace explique : " Un audit énergétique est en cours pour analyser toutes nos machines, nos projecteurs et voir s’il est plus rentable de les mettre en veille, de les éteindre ou pas. Nous faisons ici aussi très attention à ne pas utiliser de l’eau chaude, à éteindre les éclairages non-nécessaires ... La température de nos bureaux et de nos salles de cinéma est à présent à 19 °C."

Moins de séances de cinéma ?

Selon la Fédération des cinémas de Belgique, très énergivores, certains cinémas vont supprimer des séances jugées moins rentables. Ce qui n’est pas encore le cas pour le Cinéma Palace. Mais "si cela ne va pas mieux, on devra y penser",  souligne Eric Franssen, le directeur.

Conseil pour les amateurs des salles obscures

Si vous êtes frileux, n’hésitez pas à mettre un pull ou une doudoune plus épaisse, voire même emporter votre plaid lors de votre prochain spectacle ou film.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" sur la Une, du lundi au vendredi à 18h30 et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous