RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Quelles leçons après les inondations de la mi-juillet ? L’ULB et la VUB se penchent sur la gestion de la catastrophe

Les premiers logements modulables pour les sinistrés des inondations de juillet dernier, à Vaux-Sous-Chevremont, 26 novembre 2021. Photo d’illustration

Les travaux de la commission d’apprentissage visant à tirer les leçons des inondations de juillet 2021 peuvent commencer, a annoncé la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) jeudi dans un communiqué. Le marché public, lancé début novembre, a été attribué au consortium composé de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB).

Cette commission a pour but d’analyser la façon dont les divers niveaux de pouvoir impliqués dans la planification d’urgence ont géré cette catastrophe et d’évaluer comment les services de secours relevant de l’autorité de la ministre de l’Intérieur ont été organisés pour y faire face.

L’étude se déroulera en deux phases. Dans un premier temps, des informations seront collectées au moyen d’entretiens, de questionnaires, de documents, etc. Dans une deuxième phase, ces données seront analysées et un rapport sera rédigé, comprenant une évaluation des informations collectées, une réponse détaillée aux questions posées, des conclusions et des recommandations, détaille le communiqué.

Le consortium présentera l’avancement des enquêtes au ministre et au Parlement. Le rapport final est attendu pour l’automne, ajoute la ministre.

Le 13 janvier dernier, l’opposition à la Chambre avait interpellé Mme Verlinden, lui reprochant son inaction et notamment l’absence de cette commission d’apprentissage promise dans un premier temps pour décembre. Elle avait justifié ce retard par des soucis inhérents à la procédure de marché public.

Par ailleurs, Annelies Verlinden annonce jeudi avoir également lancé en décembre un exercice d’évaluation du fonctionnement et de la réforme de la Protection civile, opérée sous la précédente législature par la coalition suédoise. Les résultats de la recherche sont attendus pour la fin du mois d’août et seront ensuite discutés au Parlement. Dans l’attente des résultats de cette enquête, le cadre du personnel de la Protection civile sera complété, promet la ministre. Un budget d’investissement supplémentaire d’un million d’euros pour l’équipement a en outre été octroyé.

Sur le même sujet

02 mars 2022 à 09:44
Temps de lecture1 min
31 janv. 2022 à 10:56
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous