Quel spectacle nous offrira le ciel en 2018?

En  2018, nous pourrons assister à plusieurs pluies d'étoiles filantes, super lunes, éclipses et peut-être même au lancement d'une nouvelle mission spatiale vers la Lune.

© CESAR MANSO - AFP

04 janv. 2018 à 15:33 - mise à jour 04 janv. 2018 à 15:33Temps de lecture3 min
Par F.F. et Am.C.

Chaque année, nous sommes témoins d'une multitude d'événements astronomiques visibles depuis le sol terrestre. L'année 2018 ne fera pas exception puisque nous pourrons assister à plusieurs pluies d'étoiles filantes, super lunes, éclipses et peut-être même au lancement d'une nouvelle mission spatiale vers la Lune.

31 janvier - Super lune bleue

Cela faisait plus de 150 ans qu'une éclipse lunaire ne s'était plus produite en même temps qu'une super lune.
Cela faisait plus de 150 ans qu'une éclipse lunaire ne s'était plus produite en même temps qu'une super lune. FLORIAN CHOBLET - AFP

C'est un événement très rare qui se déroulera à la fin du mois de janvier puisqu'une éclipse solaire aura lieu en même temps qu'une super lune, on parle alors de "lune bleue".

Une super lune se produit lorsqu'une pleine lune ou une nouvelle lune coïncide avec le moment ou la lune est à son périgée, autrement dit, que la distance Terre-Lune est au plus bas. Cela s'est déjà produit le 1er janvier.

Précision importante, déjà donnée par Le Monde en 2016,  "le terme 'superlune' n’est (...) pas un terme astronomique et ne recouvre pas de définition précise". La différence entre une lune "normale" et une "superlune" est tellement minime qu'"il est très improbable que vous remarquiez une différence à l’œil nu".

En revanche, cela faisait plus de 150 ans qu'une éclipse lunaire ne s'était plus produite en même temps qu'une éclipse solaire puisque la dernière "super lune bleue" remonte à 1866. Ce spectacle sera uniquement visible depuis l’Australie, l’Amérique du Nord, l’Asie de l’Est et l’océan Pacifique.

27 juillet - Éclipse lunaire totale

Certains parlent sinistrement de "lune de sang", mais le terme exagère la couleur véritable que prendra notre satellite.
Certains parlent sinistrement de "lune de sang", mais le terme exagère la couleur véritable que prendra notre satellite. BRUNO FAHY - BELGA

La lune paraîtra rouge l'espace de quelques minutes cet été. En cause : la Terre qui, parfaitement alignée avec la Lune et le Soleil, bloquera les rayons de ce dernier. Certains parlent sinistrement de "lune de sang", mais le terme exagère la couleur véritable que prendra notre satellite puisqu'il n'arborera qu'une teinte légèrement pourpre.

Cette deuxième éclipse lunaire de l'année sera visible depuis l'Europe, l'Afrique, l'Asie, l'Australie et l'Amérique du Sud.

12 août - Les Perséides (étoiles filantes)

"Les Larmes de Saint-Laurent" est le nom poétique donnée à ce phénomène provoqué par les débris de la comète Swift-Tuttle.
"Les Larmes de Saint-Laurent" est le nom poétique donnée à ce phénomène provoqué par les débris de la comète Swift-Tuttle. OLIVER BERG - AFP

L'autre événement astronomique phare de cet été sera les Perséides dont l'activité maximale aura lieu le 12 août. Il s'agit d'une des plus anciennes pluies de météores recensées par écrit. Les premières mentions du phénomène ayant été relevées durant le premier siècle de notre ère.

"Les Larmes de Saint-Laurent" est le nom poétique donnée à ce phénomène provoqué par les débris de la comète Swift-Tuttle dont la taille ne dépasse pas celle d'un petit pois.

14 décembre - Les Géminides (étoiles filantes)

En 2018, nous pourrons assister à plusieurs pluies d'étoiles filantes, super lunes, éclipses et peut-être même au lancement d'une nouvelle mission spatiale vers la Lune.
En 2018, nous pourrons assister à plusieurs pluies d'étoiles filantes, super lunes, éclipses et peut-être même au lancement d'une nouvelle mission spatiale vers la Lune. DESIREE MARTIN - AFP

Autre rendez-vous annuel des amateurs d'astronomies : les Géminides, une pluie d'étoiles filantes observable durant tout le mois de décembre provoquée par "Phaéton", une supposée comète éteinte.

Le pic d'activité se situe autour du 14 décembre durant lequel il sera possible d'observer plus de 120 étoiles filantes par heure, à condition de scruter le ciel depuis un endroit dégagé et dénué de pollution lumineuse.

Autres événements notables

Vous ne serez pas en reste si vous ne pouvez assister à l'un de ces événements puisque d'autres pluies d'étoiles filantes auront lieu, à savoir notamment les Lyrides dont l'activité atteindra un pic entre le 22 et le 23 avril, les Léonides, visibles entre les 15 et 20 novembre. Pour les plus férus d'astronomie, un calendrier intégral des éphémérides de 2018 est disponible.

Jupiter, Saturne et Mars seront en opposition respectivement les 9 mai, 27 juin et 27 juillet. Cela signifie qu'elles seront au plus près de la Terre sur le tracé de leur orbite autour du Soleil. C'est le moment idéal pour les amateurs d'astronomie de sortir leurs jumelles ou leur télescope afin d'observer ces planètes puisqu'elles sont les plus visibles.

2018 sera une année importante pour l'astronomie puisque le lancement de la sonde spatiale lunaire chinoise Chang'e 4 est planifié fin 2018. Celle-ci aura pour mission d'explorer la face cachée de la Lune.

Articles recommandés pour vous