RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Matière grise

Quel est le véritable lien entre l’alcool et la séduction ?

L'alcool a-t-il un impact sur la séduction ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On a tous connu ces soirées un peu arrosées où des invités finissent par se déhancher sur la piste de danse au point de devenir parfois incontrôlables, ou par se lancer dans des comportements étranges… Le responsable de ces excès ? L’alcool !  Mais comment expliquer ce lien ? Et faut-il forcément boire pour se laisser aller…?

Court-circuit des réseaux neuronaux

C’est un fait : quand nous buvons, nous nous sentons souvent beaucoup plus à l’aise. C’est parce que l’alcool agit directement sur notre cerveau. Vu que cet organe fonctionne à l’électricité, on peut l’imaginer comme une grande ville dans la nuit, éclairée par de multiples lumières.

Eh bien l’alcool a pour effet d’éteindre des lampadaires dans différents quartiers de la ville : certaines zones neuronales vont être désactivées, et notamment celles qui contrôlent notre inhibition. Ce qui explique la tendance à soudain prendre confiance en soi lorsqu’on est éméché. Au point de se croire parfois aussi plus séduisant qu’on ne l’est…

L’alcool nous donne confiance en nous…

Des chercheurs se sont demandé si l’alcool était la seule donnée en jeu dans cette prise de confiance, ou si l’aspect social qui entoure sa consommation pouvait avoir une influence. Pour en savoir plus, ils ont décidé de mener une expérience.

Résultat ? Plus on a d’alcool dans le sang, plus on a tendance à placer le curseur haut sur une échelle de séduction. Conclusion simple et attendue des scientifiques : l’alcool a bien un effet direct sur notre niveau de confiance en nous.

…tout comme la croyance d’en avoir bu !

Mais ils ont voulu aller plus loin. Ils ont invité des volontaires en laboratoire pour leur faire goûter un prétendu nouveau cocktail. A un premier groupe, ils ont dit que ce nouveau cocktail était alcoolisé ; en revanche ils ont dit le contraire à un second groupe : pour ces participants, il leur était annoncé que la boisson était dépourvue d’alcool.

En réalité, certains avaient bien de l'alcool dans leur cocktail tandis que d’autres n’en avaient pas, quel que soit le groupe. Après quelques verres, les chercheurs ont demandé aux volontaires d’évaluer à leur tour leur niveau de séduction sur la même échelle de 1 à 7 utilisée précédemment dans le bar.

Qu’ont-ils constaté ? Que ceux qui pensaient avoir bu de l'alcool se jugeaient beaucoup plus séduisants que ceux qui pensaient ne pas en avoir bu, indépendamment de la réalité des faits. En effet, ceux qui pensaient avoir bu un cocktail alcoolisé alors qu’il ne l’était pas plaçaient leur curseur de séduction très haut, tandis que ceux qui avaient bel et bien bu de l’alcool tout en pensant ne pas en avoir bu le plaçaient beaucoup plus bas.

Quelle est la conclusion des chercheurs à la suite de cette expérience ? C’est qu’il n’y a pas forcément besoin d’alcool pour se sentir désinhiber et faire la fête : il suffit de croire que vous en avez bu ! Alors, testez le bol de sangria faussement alcoolisée auprès de vos invités lors de votre prochaine soirée : vous leur éviterez des maux de tête et préserverez votre portefeuille par la même occasion…

Quel est le véritable lien entre l’alcool et la séduction ?
Quel est le véritable lien entre l’alcool et la séduction ? © Tous droits réservés

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Articles recommandés pour vous