RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Que se passe-t-il en cas de rupture de contrat avec son fournisseur d’énergie ?

Rupture de contrat avec son fournisseur d’énergie

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 janv. 2022 à 10:202 min
Par Elisée Baelongandi

Caroline Sury, journaliste de L’Écho et chroniqueuse économique du 6-8, vous explique ce matin, ce qu’il se passe en cas de rupture de contrat avec votre fournisseur d’énergie.

Le prix de l’énergie a fortement augmenté ces derniers temps et il arrive parfois que des fournisseurs puissent mettre fin à leur contrat. Si c’est votre cas, rassurez-vous, vous ne vous retrouverez pas sans électricité. En effet, que cela soit par faillite ou par rupture de contrat de la part de votre fournisseur, il est prévu qu’un autre, de substitution, puisse prendre le relais automatiquement. Cependant, il faudra s’attendre à payer en fonction des conditions de ce nouveau fournisseur et non sur base de ce que vous aviez comme contrat chez l’ancien.

Si cela ne convient pas, vous êtes totalement libre d’en prendre un autre. Toutefois, il faut prendre en compte le fait qu’à Bruxelles il n’y en ait que 2 : "Lampiris" et "Engie". A ceux-ci on peut en ajouter 3 autres mais pour les avoir, il faut remplir des conditions comme :

  • Brusol chez qui il faut avoir des panneaux solaires.
  • AECO chez qui il faut être coopérant.
  • Luminus où il est possible de souscrire un contrat par téléphone ou dans certains MédiaMarkt.

Quelques conseils

  • Optez pour un contrat taux fixe

Il est possible de dire à votre fournisseur d’énergie que le tarif imposé ne vous satisfait pas et donc que vous voulez changer de contrat. Si cela est possible prenez un tarif fixe. Certains fournisseurs ne proposent plus ce type de contrat mais si c’est le cas chez vous, n’hésitez pas avant que cette disparition devienne la norme.

  • Partez si vous n’êtes pas satisfait

Vous devez savoir également que vous avez la possibilité de changer de fournisseur et de contrat chaque mois, avec un préavis de 30 jours.

Si vous habitez à Bruxelles et que vous avez comme fournisseur Lampiris ou Engie, sachez que la redevance est journalière et non annuelle. Cela veut dire que si vous avez fait 30 jours chez un Engie par exemple, vous ne devrez payer que ces 30 jours-là. N’hésitez donc pas à changer de fournisseur pour aller vers un prix fixe plus bas, vous ne perdez rien.

  • Restez vigilent

Le marché de l’énergie change sans cesse, les prix varient assez rapidement alors pour éviter de vous retrouver avec des sommes astronomiques à payer, gardez un œil sur votre facture et les offres autour de vous.

  • Il n’y a pas de procédure de départ

Vous n’avez pas besoin de prévenir votre fournisseur pour le quitter.
S’il est question d’un changement de contrat dans une même entreprise, il faudra le mettre au courant, tandis que si c’est pour un changement d’entreprise, il ne faut prévenir que la nouvelle.

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

11 janv. 2022 à 10:25
2 min
07 janv. 2022 à 13:41
2 min

Articles recommandés pour vous