Regions Bruxelles

Quatre suspects arrêtés pour recel et escroquerie à Ixelles

© DR

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a interpellé, jeudi, quatre suspects d'escroquerie à Ixelles, a-t-elle communiqué mercredi.

Selon les auditions des suspects, ceux-ci avaient mis en place un mécanisme d'arnaque aux colis. Ils commandaient des objets de valeur (ordinateurs, montres, vêtements de marque...) sur internet puis, après réception du colis, déclaraient au vendeur qu'ils ne l'avaient pas reçu afin d'être remboursés. Ils revendaient ensuite les objets.

"La recherche locale a démantelé, ce jeudi 13 octobre, un trafic d'objets volés. Dans le courant de l'après-midi, une patrouille a observé, rue Jules Bouillon à Ixelles, un véhicule suspect qui était garé en double file. Un peu plus tard, les policiers ont vu les suspects y transférer des caisses provenant d'un autre véhicule", a expliqué la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

"Lorsque la patrouille est intervenue, elle a trouvé dans les caisses deux ordinateurs Apple MacBook Pro et trois montres Apple Watch, neufs, dans leur emballage, d'une valeur totale de près de 5.000 euros. Ensuite, le domicile de la personne leur ayant transmis les biens a été perquisitionné. Cette perquisition a permis de trouver des caisses contenant des vêtements de marque. Tout comme pour les ordinateurs et les montres, une identité se trouvait sur les caisses mais ne correspondait pas à celle des suspects", a-t-elle détaillé.

"Un quatrième suspect a été identifié et arrêté. L'audition des suspects a révélé que les quatre passaient et payaient de grosses commandes de vêtements de marque ou d'objets multimédias, puis disaient aux fournisseurs qu'ils n'avaient pas reçu leur commande. De cette façon, ils récupéraient leur argent alors qu'ils étaient déjà en possession des biens, qu'ils revendaient ensuite. Les suspects ont déclaré que, ce faisant, ils ont empoché environ 50.000 euros chacun sur une période d'environ un an", a relaté la police.

Après audition, les quatre suspects ont été mis à la disposition du parquet de Bruxelles. Un juge d'instruction a été saisi.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous