RTBFPasser au contenu

Journal du classique

Quand un violon volé il y a 35 ans retrouve son propriétaire

Quand un violon volé il y a 35 ans retrouve son propriétaire

Le violon, un Marcus Stainer de 1659, a été volé dans la voiture de son propriétaire en 1986. La fille du propriétaire a retrouvé sa trace par hasard sur internet. L’instrument avait été mis en vente par un magasin d’antiquités californien.

C’est l’histoire d’un violon, fabriqué par un certain Marcus Stainer au XVIIe siècle, qui se transmettait de génération en génération dans la famille du violoniste Loal Davis. Une tradition familiale qui s’était brusquement arrêtée avec le vol du fameux violon en 1986, à Martinez en Californie. La famille était en train de déménager et avait déposé le violon, ainsi qu’une série d’autres instruments de musique dans la voiture familiale. Et durant la nuit, tous les instruments de musique – dont le Marcus Steiner – ont été volés.

35 ans plus tard, la fille de Loal Davis, Emily Davis-Gast, est tombée par hasard sur une annonce d’une boutique d’Antiquité située en Californie. Le violon mis en vente, au prix de 100.000 dollars, par la boutique Buy the Way Artiques présentait la même particularité que le violon dérobé à son père 35 ans plus tôt, à savoir la tête sculptée du violon.

Loading...

Emily envoie alors à son père des photos du violon mis en vente, "pensant que cela l’amuserait" de voir un violon ressemblant au sein mis en vente à un tel prix, comme elle l’explique dans une interview donnée à Fox News. Mais elle ne s’attendait pas à la réponse de son père. Ce dernier est formel : c’est son instrument qui est mis en vente !

Outre la tête sculptée, Loal Davis a reconnu sur les photographies mises en ligne par la boutique d’Antiquité divers détails et marques qu’il avait apportés à l’instrument. Et pour appuyer ses dires, Loal Davis a en sa possession une photographie de lui, alors âgé de 14 ans, posant avec le fameux violon en main.

La famille Davis prend alors contact avec la police qui suspend temporairement la vente du violon. Elle demande ensuite à la famille Davis de présenter les documents et rapport de police de 1986, relatif au vol de l’époque. Malheureusement, en 35 ans, lesdits documents ont été perdus et la famille n’avait donc aucun moyen de réclamer légalement l’instrument.

Emily Davis-Gast est alors entrée en contact avec l’antiquaire, Rachel Grimoldi, qui a acquis l’instrument lors d’une vente immobilière. L’histoire des Davis l’a profondément touchée et comprenant la valeur sentimentale que représentait cet instrument pour Loal Davis et sa famille, elle a décidé de leur vendre l’instrument au prix de 2500 dollars, soit le montant qu’elle avait elle-même déboursé lors de la vente immobilière.

L’instrument devrait donc bientôt retrouver son propriétaire, Loal Davis, qui vit actuellement à Saint-Louis.

Loading...

Articles recommandés pour vous