Patrimoine

Quand un campeur découvre par hasard la tombe d’une femme viking dans les montagnes suédoises

Loading...

La randonnée, ce n'est pas seulement bon pour la santé, ça peut aussi être l'occasion de faire des trouvailles intéressantes. Celle qu'a faite le Suédois Eskil Nyström a de quoi retenir l'attention. En arpentant les montagnes du Jämtland, dans le nord du pays, le randonneur est tombé sur un ancien artefact provenant d'une tombe d'une femme viking, une première dans la région.

En plantant sa tente dans le sol de la montagne, Nyström a buté sur un objet dur qui n’était visiblement pas un caillou. En creusant, l’homme est parvenu à dégager une petite boucle en métal joliment travaillée. Ne prenant pas tout de suite conscience de ce qu’il tient entre les mains, il l’empaquette et la ramène chez lui après avoir terminé sa randonnée.

Ce n’est qu’un an plus tard que le randonneur prend contact avec un musée local pour faire part de sa découverte. À sa grande stupeur, on lui répond qu’après analyse, les archéologues ont pu déterminer qu’il s’agissait là d’une broche médiévale, datant du 9e siècle, l’ère des Vikings en Scandinavie.

Après s’être fait indiquer le lieu de la trouvaille, les scientifiques locaux ont pu accéder au site au début du mois d’août, et ainsi déterminer que sous la terre se trouve une tombe de femme. De la suie et des os brûlés trouvés sur place indiquent que la défunte fut incinérée avant d’être enterrée, une pratique courante à l’époque dans la région. Le fait que cette fosse de crémation soit en pleine nature, à des kilomètres de tout centre urbanisé connu, fait dire aux archéologues que la femme est peut-être décédée sur la route, et que ses compagnons de voyage ont fait un mieux pour lui offrir une dernière demeure.

Le site n’a pas encore été fouillé en profondeur, mais on sait que le corps a été inhumé avec d’autres objets, comme la tradition l’imposait. Si la découverte est importante, c’est que c’est la toute première fois qu’une tombe de femme est trouvée dans cette région. Seules cinq tombes avaient jusqu’ici été trouvées dans le massif, toutes des sépultures d’hommes.

On ne sait pas encore grand-chose du mode de vie des habitants et habitantes des montagnes suédoises durant la période viking. Fouiller la tombe pourrait donc permettre d’en apprendre davantage sur la vie quotidienne, les us et coutumes des Vikings des montagnes. Mais aucune campagne de fouille n'aura lieu avant l'été prochain.

Sur le même sujet

Les femmes vikings, des piliers de l’économie nord-atlantique

Patrimoine

En Norvège, la fonte des glaces menace un héritage archéologique millénaire, de la Préhistoire jusqu'aux Vikings

Patrimoine

Articles recommandés pour vous