RTBFPasser au contenu

High tech

Quand un bracelet FitBit permet de vérifier votre alibi pour meurtre

Quand un bracelet FitBit permet de vérifier votre alibi pour meurtre
16 mai 2022 à 10:001 min
Par Anthony Mirelli

Sept ans après la mort de sa femme, Richard Dabate vient d’être reconnu coupable du meurtre de sa femme, de falsifications de preuves et de faux témoignage. Lui qui avait raconté qu’un homme était rentré chez eux par effraction et avait tué sa femme Connie Dabate, avait oublié un détail crucial dans son mensonge : le bracelet FitBit que portait Connie. 

Comme l’explique The Independant, les données récoltées grâce au bracelet connecté de la victime ont permis de prouver que Connie Dabate se déplaçait dans la maison une heure après l’heure de sa mort annoncée par son mari. 

L'examen approfondi et réfléchi de la technologie a été la clé de cette enquête et a été important pour prouver que Dabate était coupable de ce crime”, a déclaré le procureur Matthew Gedansky. 

Toujours selon le procureur Matthew Gedansky, Richard Dabate avait élaboré un plan pour tuer sa femme et organiser une invasion de domicile alors qu’il attendait la naissance d'un enfant qu'il avait eu avec une autre femme.

Du côté des avocats de Richard Dabate, on remet en question la fiabilité des données récoltées par le bracelet FitBit. Mais comme l’explique Wayne Rioux, porte-parole de la famille de Connie, “le procès ne concernait pas le bracelet Fitbit. Le procès portait sur le meurtre planifié de sang-froid de Connie Margotta Dabate.”

Richard Dabate connaîtra sa sentence le 16 septembre prochain. Il risque jusqu’à 125 ans de prison.

Sur le même sujet

09 juin 2020 à 07:00
3 min

Articles recommandés pour vous