RTBFPasser au contenu

Tarmac

Quand un australien déclare sa "flamme" en chanson à Novak Djokovic

Quand un australien déclare sa "flamme" en chanson à Novak Djokovic
08 janv. 2022 à 12:002 min
Par Guillaume Guilbert

La saga entre Novak Djokovic et l'Australie fait couler beaucoup d'encre depuis quelques jours. Et sur les réseaux, le concours des meilleurs mèmes, détournements ou punchlines au sujet de l'affaire est lancé. Ce n'est clairement pas toujours drôle, mais on vous a trouvé une pépite.

Si tu n'as pas bien suivi l'histoire de Djoko en Australie, on te la rappelle vite fait. Le tennisman serbe s'est fait recaler en voulant entrer en Australie pour disputer l'Open de Melbourne, car il n'a pas pu montrer la preuve de sa vaccination contre le Covid-19 (il n'a d'ailleurs jamais indiqué s'il l'était ou non). Il a donc vu son visa d'entrée annulé et s'est retrouvé placé dans un centre de rétention de Melbourne, ce qui a plutôt énervé sa famille, son président et ses fans. Menacé d'expulsion, il est finalement en sursis jusque lundi, le temps qu'on examine son recours en justice.

Novak veut une dérogation médicale

Et on a trouvé la meilleure réaction à cette affaire sur Twitter. Tom Cardy, un musicien australien, a posté une chanson "d'amour" envoyée à Novak Djokovic. "Novak veut une dérogation médicale, mais tu as menti et maintenant tu es coincé en détention", chante l'artiste sur un riff de guitare romantique à souhait.

Tom Cardy touche là au nœud du problème : avant de décoller pour Melbourne, Novak Djokovic avait annoncé qu'il allait participer à l'Australian Open après avoir bénéficié d'une dérogation, ce que les organisateurs ont confirmé. Sauf que pouvoir jouer le tournoi ne signifie pas forcément pouvoir entrer en Australie sans respecter les conditions d'entrée (un test négatif et une vaccination complète ou une preuve médicale de contre-indication à la vaccination). Djokovic ou pas Djokovic. C'est ce qu'a rappelé la ministre de l'Intérieur australienne.

Des amis douteux

"On t'aurait cru si tu n'avais pas passé les deux dernières années à dire : 'Moi pas aimer vaccin' et 'Novak ne se fait pas vacciner'", enchaîne Tom Cardy dans sa chanson en demandant au Serbe d'arrêter de se comporter comme un numéro 2 (Djokovic est numéro 1 mondial). Si le Serbe a une image de sportif plutôt cool et marrant à l'international, il a tout de même enchaîné les positionnements douteux depuis le début de la pandémie, n’hésitant pas à s’afficher avec des personnages très controversés.

Il a notamment rencontré un prédicateur bosnien complotiste, Semir Osmanagić, qui affirme qu'une colline en Bosnie a des vertus guérisseuses. Depuis, Semir Osmanagić s’est affiché au côté des antivax de Croatie, emmenés par l’extrême-droite locale, qui ont multiplié les démonstrations de force ces derniers mois.

En attendant, le triple gagnant de l'Open d'Australie est toujours détenu à Melbourne. En espérant qu'il ait quand même de la 4G ou du wifi pour pouvoir écouter la chanson de Tom Cardy !

Loading...

Articles recommandés pour vous