RTBFPasser au contenu

La vie du bon côté

Quand nos émotions nous font souffrir

Quand nos émotions nous font souffrir

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 sept. 2021 à 02:003 min
Par Catherine Pizzol

Vouloir contrôler ses émotions, loin de les annuler, au contraire les exacerbe. Comprendre les ressorts de l’hyperémotivité participe à son apaisement. Virginie Megglé, psychanalyste et auteure, est l’invitée de ce podcast.

 

Nous ne choisissons pas nos émotions, elles s’emparent de nous. Certaines sont douces à vivre ou à peine perceptibles, d’autres nous bouleversent. Lorsqu’elles sont fortes, les émotions nous submergent, nous font perdre pied, nous déstabilisent. Elles sont humaines et instinctives. La volonté de les neutraliser serait dérisoire. Mais quand les émotions deviennent envahissantes, quand elles font obstacle à notre bien-être personnel et relationnel, quand elles surgissent à nos dépens, nous sommes dans l’hyperémotivité.

L’hyperémotivité perturbe l’équilibre psychique et physique de qui en souffre en déclenchant de véritables séismes intérieurs, mais rend également complexes les relations en rejaillissant à l’extérieur.

 

Comment se traduit l’hyperémotivité ?

  • Par une perte totale de moyens,
  • Par des effets de sidération, de paralysie ou d’aphasie,
  • Par une auto-anesthésie incontrôlable,
  • Par une hyperréactivité,
  • Par des réactions excessives et parfois violentes, externes ou internes,
  • Par des cauchemars et autres rêves délirants,
  • Par des symptômes physiques récurrents,
  • Par des sautes d’humeur, des états d’âme fluctuants et des phobies sociales.

 

Les différents degrés de l’hyperémotivité 

  • Le stress émotionnel,
  • Le choc émotionnel,
  • La panique émotionnelle,
  • Le désordre émotionnel,
  • Le chaos, le yoyo ou ascenseur émotionnel, le burn-out émotionnel et le trac.

 

Les hyperémotifs cherchent à dissimuler leurs émotions, et en viennent à souhaiter à les éradiquer complètement afin de reprendre le contrôle de leur vie. Mais vouloir contrôler ses émotions, loin de les annuler, au contraire les exacerbe. Refoulées, les émotions grondent dans l’ombre, prêtes à nous envahir.

Les stratégies d’évitement mises inconsciemment en place

 

Inconsciemment, les hyperémotifs mettent en place des stratégies d’évitement :

  • Procrastination, 
  • Troubles émotionnels compulsifs (TOC),
  • L’hyperactivité,
  • Le perfectionnisme,
  • Le mensonge,
  • Anorexie, boulimie, alcoolisme,
  • Dépression,
  • Trouble de la personnalité borderline.

 

Comment faire pour ne plus être le jouet de ses émotions ?

 

  • Être à l’écoute de ses besoins. Quand ils sont pris en compte à leur juste valeur, le terrain est moins propice à l’hyperémotivité;
  • Ce qui fonde ma liberté n’est pas ce qui fonde celle de l’autre;
  • Vivre le réel autrement et être conscient.e qu’il est impossible de changer le monde, du moins en imaginant agir directement sur lui mais apprendre à s’écouter, s’en donner le temps avant d’agir ou de réagir;
  • Mettre en place un nouveau style de défenses mais ne pas fermer les yeux sur ce qui fait traumatisme ni le minimiser. Reconnaître la douleur, l’accueillir, accepter ses émotions sans se dresser contre elles ni ce qui les provoque;
  • Résister sans se durcir mais en gagnant confiance;
  • Se dire qu’il n’y a pas de solution miracle, on ne guérit pas de soi-même. Parvenir en douceur à ne plus se laisser bouleverser par ses émotions souterraines, devenir attentifs à ce qui nous anime quand nous sommes assaillis par des vagues de peine, de dégoût, de haine.       

  

 

 

Hyperémotifs éditions Eyrolles

Hyperémotifs – Survivre à la tempête intérieure

Dans cet ouvrage, Virginie Megglé nous permet de repérer ce qui se cache derrière l’hyperémotivité, quelle que soit son origine – une transmission familiale, un traumatisme, une blessure – et d’en saisir les mécanismes. Il sera alors possible de nous libérer de ses manifestations les plus douloureuses, pour identifier les vrais besoins qu’elle masquait, et nous laisser émouvoir autrement.

Virginie Megglé

Virginie Megglé est psychanalyste et auteure de nombreux ouvrages dont Étonnante fragilité, Le harcèlement émotionnel.

 

Envie d’en savoir plus ? Ecoutez notre podcast sur AUVIO

Sylvie Honoré

Tous les jours, prenez La Vie du Bon Côté

Du 100% digital… La Vie du bon côté, c’est tous les jours où vous voulez et quand vous le voulez en PODCAST sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smartphone ou votre iPhone via l'application podcast. Sylvie Honoré vous invite à ce rendez-vous Bien-Etre et Santé en toute convivialité, en compagnie d’hommes et de femmes au parcours inspirant, qu’ils soient thérapeutes, spécialistes du bien-être ou simplement acteurs de leur vie. 

Loading...

Sur le même sujet

10 sept. 2021 à 02:00
3 min
27 août 2021 à 02:00
3 min

Articles recommandés pour vous