RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jam

Quand Makala embrasse le chaos

Retrouvez Makala et son Chaos Kiss tour le 16 juillet 2022 au Festival de Dour
16 avr. 2022 à 17:22Temps de lecture2 min
Par Laurenne Makubikua

Avec ses singles "Al Dente", "Belly" et "Boss" voilà maintenant sept mois que le rappeur Makala tease l’arrivée de son album "Chaos Kiss". Début avril, les seize morceaux du projet étaient enfin disponibles. Depuis, le rappeur enchaîne les dates de son Chaos Kiss Tour qui compte une date et une halte en Belgique.

Les amateurs de rap belge l’ont peut-être entendu pour la première fois sur "243 Mafia", morceau en featuring avec ISHA… Tandis que les amateurs de rap tout court l’ont sûrement découvert via le collectif d’artistes SuperWak Clique qui rassemble, entre autres, les rappeurs suisses Di-Meh, Slimaka et Makala lui-même. Après "Radio suicide" et presque trois ans d’absence, le mois d’avril a été marqué par le grand retour du rappeur genevois et son nouvel album "Chaos Kiss".

Celui qui se définit comme un "game changer", Jordy Makala, plus connu sous le nom de Makala, est un rappeur que l’on apprécie pour ses sonorités, sa musicalité et son flow qui sort de ce à quoi nos conduits auditifs ont été habitués. Une fois de plus, le rappeur parvient, avec brio, à amener sa propre signature et à montrer qu’il y a d’autres voies possibles à suivre dans l’univers culturel du rap.

Loading...

Assez colorées funky, soulful, parfois même teintées de RnB, mais tout en restant trap, sur ce nouvel opus, l’artiste propose différentes ambiances sonores que l’on a du mal à définir. Côté lyrics, on retrouve les punchlines de ce rappeur chargé d’assurance, plein de foi en son projet et sa vision, qui vogue et oscille entre notes d’humour, récit de vie et egotrips gonflés de confiance.

Si l’appellation "Chaos" renvoie à ce que l’auditeur ressent en écoutant sa musique à certains moments, le titre de l’album illustre à merveille l’état d’esprit qui anime l’artiste dans son parcours créatif. Un esprit vif et une plume qui s’encre dans ce mode de pensées. "Chaos Kiss" signifie, comme son nom l’indique, "embrasser le chaos". Lors d’un entretien pour Grünt, l’artiste confie : "Quand tu réussis à réellement embrasser le chaos, tu te dis : ‘Là c’est compliqué, mais à quoi ça va me servir de me crisper ?’ Il faut être fort pour accepter de lâcher prise. C’est ce qui est ouf dans ce paradoxe et c’est ce qui symbolise le geste d’embrasser le chaos. C’est mon devoir de réussir à faire ça." Au micro de Mehdi Maïzi, Makala explique aussi qu’embrasser le chaos c’est accepter que l’on ne comprenne pas toujours tout, que l’on ait peur et que l’on doute.

Loading...

Afin de donner une autre texture ainsi que de nouvelles nuances aux seize morceaux qui composent cet album et parvenir à susciter quelque chose d’inédit chez ses auditeurs et auditrices, Makala a lancé son Chaos Kiss tour. Pour comprendre mieux sa musique et à notre tour embrasser ce Chaos qu’anime l’artiste, on ne compte qu’une seule date belge pour l’instant. Ce 16 juillet 2022, c’est du côté du festival de Dour qu’il faudra se rendre. L’occasion parfaite pour lui donner de la force, tout en en profitant pour se recharger grâce à la force que l’artiste a à cœur d’offrir sur scène.

Loading...

Sur le même sujet

Wu-Lu : Tortue géniale

Jam

La « Sérénade » atypique et satirique de Boa Joo

Jam

Articles recommandés pour vous