RTBFPasser au contenu

Journal du classique

Quand les compositeurs deviennent des héros de jeux vidéo

Quand les compositeurs deviennent des héros de jeux vidéo

Imaginez-vous dans la peau de Mozart essayant de résoudre un sinistre complot visant à détrôner Joseph II à Prague, ou bien plongés dans un univers onirique et fantastique représentant le dernier rêve de Chopin. C’est ce que proposent des jeux vidéo, dont les univers s’inspirent de plus en plus des compositeurs classiques et surtout de leurs œuvres.

La musique a pris de plus en plus d’importance dans la conception des jeux vidéo, devenant un élément essentiel de leur création. Et si, la plupart du temps, les concepteurs de jeux vidéo font appel à des compositeurs pour créer une musique propre à leur œuvre, ils se tournent parfois – et même souvent – vers la musique classique. De la simple "utilisation" d’une ou plusieurs œuvres classiques au sein du jeu, comme musique d’ambiance, à une réelle implication de l’œuvre dans l’intrigue du jeu, les apparitions des œuvres classiques dans les jeux vidéo sont multiples, et sont parfois si bien cachées par les effets sonores propres aux jeux vidéo que l’on ne se rend même plus compte qu’il s’agit d’œuvres classiques. En guise d’exemple, la Petite Musique de Nuit de Mozart qui marque le début de chaque niveau dans Super Mario. On vous laisse vous replonger en enfance

Loading...

Certains jeux vidéo font de la musique un élément central de la narration ou du mode de jeu. Ainsi, dans Untitled Goose Game, la musique de Debussy accompagne les facéties d’une petite oie qui s’amusent à embêter les habitants d’un petit village anglais, une musique qui s’adapte aux différentes actions du joueur. Le jeu vidéo The Flute quant à lui, s’inspire du plus célèbre opéra de Mozart, La Flûte enchantée, et vous propose d’incarner les personnages issus de La Flûte enchantée : Tamino, Papageno, les trois dames et même la Reine de la Nuit. Initialement annoncé au mois d’avril 2019, il est disponible depuis février 2020.

Mais certains concepteurs de jeux vidéo sont allés encore plus loin, en faisant des compositeurs de musique classique des personnages à part entière de jeux vidéo. Incarner Mozart, combattre le boss final d’un jeu qui n’est autre que Chopin, ou aider Chopin à sauver la musique, dans un monde futuriste où la créativité disparaît pour laisser place à des labels de musiques sans âme et des pop stars de masse, c’est possible !

Mozart en Sherlock Holmes à Prague

Dans Mozart, le dernier secret, sorti sur PC en 2008, le joueur incarne Mozart qui, alors qu’il achève la représentation de son opéra Don Giovanni à Prague, est plongé dans une sombre affaire de coup d’État visant à détrôner Joseph II. Ce jeu, basé sur le principe du "point and click" (pointer et cliquer) invite le joueur à résoudre des énigmes et des enquêtes, en incarnant le plus célèbre des compositeurs salzbourgeois.

Loading...

Chopin, personnage principal de deux jeux vidéo

Le compositeur franco-polonais Chopin a la cote auprès des concepteurs de jeux vidéo. Non seulement, ses musiques sont abondamment utilisées dans les jeux vidéo, mais il est aussi devenu un personnage à part entière de deux jeux vidéo.

Tout d’abord dans Eternal Sonata, un jeu vidéo japonais dont le graphisme fait beaucoup penser à la série Final Fantasy, le joueur est plongé dans un univers onirique, qui représente le dernier rêve de Chopin avant sa mort. Dans le jeu, le joueur peut incarner trois personnages, au nom musicaux évocateurs de Polka, Falsetto et Jazz. Ces derniers se battent à l’aide d’instruments de musiques et évoluent dans différents "mondes" sur fond de musique de Chopin. Ce dernier est physiquement présent à la fin du jeu, puisqu’il n’est autre que "le boss final" qui se bat avec une baguette de chef d’orchestre.

Loading...

Chopin est également le personnage principal de Frederic : The Resurrection of music. Dans un monde où la musique dépérit et où les labels de musique sans âme et les chanteurs pop de masse règnent en maître, le compositeur ressuscite et décide d’affronter dans des duels musicaux les musiciens pop, afin de ramener l’harmonie musicale sur terre. Dans ce jeu de rythme, le joueur est donc amené à jouer des arrangements rock, pop, reggae des œuvres de Chopin, en tapant au bon moment sur les touches de sa manette auxquelles sont associées les touches d’un clavier de piano, présent sur l’écran.

Loading...

Articles recommandés pour vous