RTBFPasser au contenu
Rechercher

Quand la Chine revient au centre du Monde

Le centre de Pékin en plein pic de pollution
24 avr. 2013 à 09:22 - mise à jour 29 avr. 2013 à 08:49Temps de lecture2 min
Par Sarah Hammo

Les optimistes seront fascinés par un pays à la conquête du monde. La Chine est devenue la deuxième puissance économique mondiale. Sa croissance galopante à plus de 7% rend jaloux les pays européens et les États-Unis. Une importante classe moyenne se développe dans les villes. Cet essor économique a aussi renforcé la Chine sur le plan politique, culturel et sur la scène internationale. Ce pays continent a repris sa stature d’Empire du Milieu. Les Chinois voyagent beaucoup et investissent à travers la planète.

Les pessimistes percevront les limites du modèle chinois. La corruption est la première préoccupation des Chinois. Consciente du problème, la nouvelle direction du pays a promis de réagir. Sur le plan économique, l’important développement de la Chine est synonyme de tensions sociales et d’inégalités croissantes entre riches et pauvres et entre villes et campagnes. Les problèmes environnementaux sont aussi patents : pollution de l’air, de l’eau et des sols. Alors que le pays s’enrichit, la population demande plus de liberté d’expression, une modification de la politique de l’enfant unique ou une révision du système du permis de résidence. Pour certains, sans réforme politique, la croissance du pays est menacée. Les voisins asiatiques s’inquiètent  de l’augmentation des dépenses militaires.

Le retour du "rêve chinois"

En réalité, le tableau actuel est nettement nuancé. La Chine présente à la fois des éléments encourageants et préoccupants. Son avenir est en même temps porteur d’espoir et d’inquiétude. Les Chinois étant pragmatiques, ils ont toujours su s’adapter aux défis. La Chine a toujours réussi à répondre aux aléas de l’histoire. C’est dans cet état esprit que les nouveaux dirigeants du pays ont évoqué le retour du "rêve chinois". La population attend maintenant une traduction concrète de ces promesses.

Cette émission spéciale de Transversales se penche sur la Chine d’aujourd’hui et sur son avenir. Le premier reportage dresse un portrait de la Chine dans toute sa complexité… Des jeunes blogueurs aux militants écologistes, en passant par la nouvelle scène artistique chinoise, une jeunesse très motivée, les travailleurs des usines de plus en plus mobilisés ou la pluralité des ethnies. Le deuxième reportage va à la rencontre des Belges installés en Chine. Ils sont environs 5 000 à vivre à travers le pays. Certains y sont installés depuis plus de 20 ans et ont assisté aux changements majeurs de la société chinoise.

Des reportages réalisés par Nicolas Willems et Julien Bader.

Quand la Chine revient au centre du Monde, à écouter ce samedi 27 avril dans Transversales après le journal de 12 heures sur La Première.

Sur le même sujet

Chine: chez Foxconn, il n'y a pas d'avenir pour les ouvriers

Monde

Une jeune génération d'artistes montre une autre facette de la Chine

Monde

Articles recommandés pour vous