RTBFPasser au contenu

Quoi de neuf ?

Quand des œuvres d’art remplacent les panneaux publicitaires

"La beauté sauvera le monde" une initiative de la ville de Saint Dizier qui propose des oeuvres d’art pour remplacer les panneaux publicitaires.
13 avr. 2021 à 11:211 min
Par Christine Tondeur

En Haute Marne, à Saint Dizier, la ville a lancé l’opération " La beauté sauvera le monde " dont le jeune maire a fait sienne, la phrase de Dostoïevski. L’idée ? Remplacer les publicités par des chefs-d’œuvre de la peinture dans la ville. Une initiative qui vise à soutenir le monde de la culture, bien malmené en ces temps de Covid.

Une cinquantaine de panneaux vont donc accueillir des œuvres de Cézanne, Renoir, Klimt, Van Gogh ou encore Botticelli. Elles ont été choisies par le conservateur du musée de la ville.

Le maire explique à "20 minutes" : " Certaines me plaisent énormément comme Le Baiser, de Klimt, ou Le déjeuner des canotiers, de Renoir. Ils montrent des scènes qui n’existent plus aujourd’hui car on n’a plus le droit de les reproduire. Ça apporte du baume au cœur et c’est le but dans cette période ".

Loading...

D’autres actions seront également mises en place comme il le raconte dans un Tweet : " des citations seront affichées sur les vitrines et écrites sur les trottoirs. En mai, des pauses musicales seront programmées dans les jardins publics. "

D’autres initiatives dans le domaine de l’art dans la ville.

Au Royaume Uni, en 2013, 57 chefs d’oeuvre étaient exposés, sur des façades de cinéma, des centres commerciaux, sur les murs de gares, de parkings, de pubs et de clubs de gym, ainsi que sur 2.000 bus et un millier de taxis, au total sur 22.000 panneaux publicitaires.

A Bordeaux, en 2018, 70 œuvres d’art ornaient les abribus de la ville, une opération rendue possible grâce à un crownfunding réalisé pour la Société Oboêm, qui a depuis lors, arrêté ses activités.

En avril 2020, l’art urbain se déclinait à Bruxelles, à l’occasion du 450ème anniversaire de la mort de Brueghel. Un parcours de street art avait été organisé qui permettait de séduire un public plus jeune

Enfin, la ville de Limoges soutient actuellement le monde de la culture en proposant des photos d’artistes sur les panneaux publicitaires. " Eloge du flou " s’est déclinée sur 163 panneaux, pour faire place jusqu’au 21 avril à " Résistances ", 2 artistes féminines qui proposent photos et illustrations des résistances à la vie et au temps qui passe.

Loading...

Sur le même sujet

15 janv. 2022 à 12:00
1 min
28 avr. 2021 à 07:00
1 min

Articles recommandés pour vous