RTBFPasser au contenu

La passion selon...

Quand Billie Eilish, et bien d’autres chanteurs, s’inspirent de la musique classique

Quand Billie Eilish, et bien d’autres chanteurs, s’inspirent de la musique classique

Qui a dit que la musique était dépassée ? La musique classique est et a toujours été une vaste source d’inspiration pour les artistes, qu’ils soient peintre, sculpteur, cinéaste ou encore compositeurs. Sur sa chaîne Youtube, le pianiste britannique David Benett nous parle de quatorze chansons qui ont été inspirées par la musique classique.

La Passion selon Valentine

Quand le classique inspire le pop/rock

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comme le disait l’ancien slogan de Musiq3, le classique est partout. Et en effet, la musique classique est une source inépuisable d’inspiration pour les chanteuses et chanteurs, tant anglophones que francophones. Une source d’inspiration d’autant plus précieuse que bon nombre d’œuvres du répertoire classique sont dans le domaine public, il est donc aisé de s’en inspirer, de citer certains passages sans se soucier des droits d’auteur.

Et ces petits emprunts, Vanessa Fantinel vous en a déjà longtemps parlé dans sa chronique Un air de déjà vu et elle continue sur Classic21 dans Barock never dies. Et Valentine Jongen nous propose de découvrir les vidéos du pianiste et youtubeur britannique David Benett. Ce dernier a déjà proposé sur sa chaîne YouTube six vidéos d’analyses de chansons des XXe et XXIe siècles qui se sont inspirées d’une œuvre du répertoire classique.

Dans sa dernière vidéo, publiée le 7 janvier dernier, David Benett analyse notamment la chanson In my life des Beatles qui reprennent Jean-Sébastien Bach, mais également Horizon du groupe Genesis qui cite également Bach ou encore Goldwing de Billie Eilish qui puise sa mélodie chez Gustav Holst.

Pourquoi la musique classique est-elle une belle source d’inspiration

Si David Benett nous parle des chansons chantées en langue anglaise, les chanteuses et chanteurs francophones se sont également abondamment servis dans la boîte à outils musicaux du répertoire classique. Le plus célèbre étant bien entendu Gainsbourg.

Nous pouvons également citer Maurane qui reprend Bach dans Prélude de Bach, mais aussi Stromae – dont on ne cesse de parler depuis son "buzz" au JT de 20h de TF1 – qui reprend Carmen de Bizet ou encore Michel Sardou, Johnny Hallyday et tant d’autres…

On pourrait écrire une thèse, un livre ou encore faire une émission entière sur le sujet de la source d’inspiration que représente la musique classique. Cela dit, Valentine Jongen met en évidence trois points importants. Tout d’abord, comme le dit David Benett au début de sa vidéo de façon très pragmatique, la musique classique a cet avantage de passer dans le domaine public 70 ans après la mort du compositeur. Autrement dit, toute personne décédée avant 1952 peut aujourd’hui craindre pour la postérité de sa musique. Ensuite, on peut voir ces inspirations comme une tradition. Gainsbourg avouait lui-même "emprunter" à la "Grande Musique" et, pour cause, citer la musique d’un autre dans ses propres compositions, ça ne date pas d’hier. Enfin, une dernière bonne raison d’emprunter à la musique classique, selon Valentine Jongen, c’est parce que c’est une musique qui fait partie de notre inconscient collectif et qui nous parle. Quoi de mieux, comme le souligne David Benett dans sa vidéo, d’utiliser les marches nuptiales de Wagner ou de Mendelssohn pour évoquer un mariage dans une chanson ou, a contrario, l’opus 35 n°2, célèbre marche funèbre de Chopin pour faire allusion à la mort.

Sur le même sujet

11 mars 2022 à 15:30
1 min
21 févr. 2022 à 07:28
2 min

Articles recommandés pour vous