Qatargate

Qatargate : "L’amitié professionnelle" embarrassante de Marie Arena avec Pier Antonio Panzeri

Qatargate : les connexions présumées de Marie Arena

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

C’est un énorme dossier de corruption présumée au sein du Parlement européen que la justice belge vient de mettre en lumière. Le 3 décembre dernier, plusieurs perquisitions sont menées en différents endroits de la capitale. Au cœur du scandale, un ancien eurodéputé italien. L’homme s’appelle Pier Antonio Panzeri, 67 ans, ancien membre du groupe socialiste et démocrate au Parlement européen. Selon les éléments qui ont filtré, notamment dans le quotidien Le Soir, il serait le chef d’une organisation criminelle chargée d’influencer les décisions du Parlement européen en faveur du Qatar.

Un homme au carnet d’adresses tentaculaire

Pier Antonio Panzeri, est, nous dit-on, un homme affable, qui socialise très facilement. Au cours de ses trois mandats au Parlement européen, entre 2004 et 2019, et même s’il ne parle que l’italien, il s’est créé un large réseau qu’il a su mettre à profit.

Lorsqu’il quitte les travées du Parlement européen, il crée dans la foulée une ONG dont le but affiché est de défendre les droits humains et lutter contre l’impunité en la matière. Son nom : Fight Impunity. L’organisme est parrainé par des personnalités de haut rang comme le Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, l’ancienne cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini ou l’ancien Premier ministre français, Bernard Cazeneuve. Pour ne citer qu’eux.

 

Loading...

Très vite aussi, l’association collabore avec des membres du Parlement européen dans l’organisation de conférences et de colloques sur les droits humains. Et c’est là qu’apparaît notamment le nom de l’eurodéputée Marie Arena.

Les nombreuses collaborations de Marie Arena

Sur internet, les photos sont nombreuses où l’on voit Marie Arena et Pier Antonio Panzeri ensemble, le plus souvent lors d’événements en lien avec les activités de l’ONG Fight Impunity. L’un et l’autre disent partager le même combat : la défense des droits humains. Ils partagent un même parcours. Lors de son troisième et dernier mandat au Parlement européen, Pier Antonio Panzeri a occupé le poste de Président de la Sous-commission " Droits de l’homme ". Un poste occupé depuis par Marie Arena.

Et c’est précisément dans ce cadre que Marie Arena et Pier Antonio Panzeri sont restés étroitement en contact.

Le 10 mai 2022, Pier Antonio Panzeri et Marie Arena sont côte à côte après une audition de l’ONG Fight Impunity au Parlement européen.
Le 10 mai 2022, Pier Antonio Panzeri et Marie Arena sont côte à côte après une audition de l’ONG Fight Impunity au Parlement européen. © Fight Impunity

Entre décembre 2020 et décembre 2022, Marie Arena a collaboré, d’une manière ou d’une autre, plus d’une dizaine de fois avec Fight Impunity. Il s’agit de colloques, de conférences, que ce soit sur les droits humains dans le monde, sur la lutte contre l’impunité dans la République démocratique du Congo, sur les droits des femmes en Afghanistan ou encore sur la protection des journalistes.

Pour la plupart, ces événements étaient organisés à Bruxelles, ou par vidéoconférence (covid oblige). A deux occasions, ces conférences ont lieu à l’étranger. L’une en Mauritanie en juin 2022. L’autre en France, début décembre, soit quelques jours à peine avant que n’éclate le Qatargate.

Loading...

« Une amitié professionnelle »

Malgré ses nombreuses collaborations avec l’ONG Fight Impunity, Marie Arena nie toute forme de pression. Nous avons sollicité une interview, mais c’est par écrit que Marie Arena a souhaité aborder ses relations avec Pier Antonio Panzeri :

Jamais il n’a été question de pression qu’elle soit politique ou financière entre nous et souvent nos positions quand elles étaient divergentes le sont restées (exemple ma position hostile à l’accord commercial pêche et agriculture avec le Maroc).

Un peu plus loin, elle précise encore.

Mes positions politiques envers les pays qui ne respectent pas les Droits de l’homme n’ont jamais souffert d’une quelconque ambiguïté et ni le Qatar ni le Maroc ni aucun autre pays n’a bénéficié d’un traitement privilégié.

Un voisinage embarrassant

Pourtant, cette proximité de plusieurs années avec l’ONG Fight Impunity est embarrassante. Pourquoi ? Parce que l’eurodéputée belge s’est retrouvée régulièrement à proximité du principal suspect de l’enquête en cours. Pier Antonio Panzeri a été interpellé à son domicile avec 600 mille euros en liquide.

Et puis, lors de ses collaborations avec Fight Impunity, Marie Arena a aussi côtoyé deux autres inculpés. Le premier, c’est Francesco Giorgi, assistant parlementaire et compagnon de l’ex-vice-présidente du Parlement européen Eva Kaili ; le second est Niccolo Finga-Talamanca, le secrétaire général d’une ONG appelée " No peace without justice ".

Loading...

Un manque de vigilance ?

Les contacts entre Marie Arena et Fight Impunity soulèvent également d’autres questions. Car, à deux reprises, les rôles ont été inversés. Deux fois, Marie Arena a auditionné des représentants de Fight Impunity en tant que présidente de la Sous-commission " droits de l’homme ", au sein du Parlement européen. Comme le 11 décembre 2020. Voici un extrait de l’audition, quand Marie Arena ouvre les débats.

" Nous débuterons donc notre réunion aujourd’hui en abordant le thème de l’impunité avec la présentation du rapport intitulé " the State of Impunity in the world in 2020, the virus against rights ", de l’association Against Impunity and for Transitionnal justice, pour nous donner une perspective des tendances et des défis en matière des violations des droits et de l’état de l’impunité au niveau mondial. "

Une deuxième audition de Fight Impunity a été organisée le 10 mai 2022.

Le souci, c’est que depuis 2021 pour être invitée au sein du Parlement européen, une ONG doit s’inscrire au registre européen de transparence. Ce registre est une base de données qui reprend les organisations qui font du lobby, qui cherchent à influencer les politiques de l’Union européenne. Ces organisations y déclarent quels sont les intérêts qu’elles défendent, le nombre de personnes qui y travaillent, le montant de leur budget.

Or Fight Impunity n’est pas au registre de transparence. Pire, l’ONG n’a jamais publié ces comptes annuels, comme l’exige pourtant la loi belge sur les asbl.

Le focus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Avec le recul, quand on sait que Fight Impunity a probablement joué un rôle central dans cette affaire de corruption, ces collaborations posent question.

Georg Riekeles est directeur associé au European Policy Center, un centre d’études européen. Pour lui, le Parlement européen et ses membres ont manqué de jugement et la faiblesse des règles de transparence européennes est évidente.

On voit qu’une association comme Fight Impunity qui, normalement, devrait être sujet à l’obligation d’enregistrement pour accéder au Parlement européen, ne l’était pas. Et pourtant, même dans ces conditions, le service de recherche même du Parlement européen coorganisait des conférences avec cette association, Fight Impunity. Donc c’est un exemple de non-application des règles. Après, je trouve qu’il y a clairement un manque d’encadrement des activités des députés, de leurs intérêts, de comment ils s’associent à d’autres intérêts dans l’exercice de leur mandat et c’est aussi quelque chose que révèle très clairement, cette crise.

Marie Arena nie en bloc toute forme de corruption

En attendant, Marie Arena, elle, l’assure. Sa sous-Commission des droits de l’homme a toujours travaillé à livre ouvert, en toute indépendance. Son agenda n’aurait jamais été biaisé par des intérêts particuliers.

Je suis à la fois abasourdie mais aussi profondément en colère contre les auteurs de ces actes de corruption qui abîment notre travail parlementaire au profit de certains pays. "

A ce stade de l'enquête, rappelons que Marie Arena ne fait l’objet d’aucune inculpation. Elle n’a pas non plus été entendue ni perquisitionnée dans ce dossier.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous