RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

PV Covid : plus les vagues sont importantes, plus le nombre de procès-verbaux dressés l’est aussi

Plus les vagues sont importantes, plus le nombre de procès-verbaux dressés l’est aussi.
13 nov. 2021 à 12:32Temps de lecture1 min
Par P. M. et L. A.

Face à la situation qui se tend à nouveau sur le plan des chiffres du Covid, il faut s’attendre à une politique plus répressive sur le plan policier. Petite comparaison des chiffres des PV Covid entre la zone de police Bruxelles-Ville et une zone de police rurale du sud du Luxembourg.

Lors de la première vague et du confinement, en avril dernier, 9365 PV ont été dressés en un seul mois sur le territoire de Bruxelles-Ville. Il s’agit là d’un record absolu. Ce n’est qu’en novembre 2020, quelques mois plus tard, que le nombre de PV se rapprochent de ce record avec un peu plus de 7500 PV dressés.

A l’inverse, en 2021 et alors que la pandémie est encore présente, les chiffres du nombre de PV corona ont drastiquement chuté : 385 en juin, 177 en juillet et 288 en août.

Le constat est le même en province de Luxembourg où le tourisme est important. Pour le premier trimestre de 2021, les PV Covid sont au nombre de 863. Si l’on suit cette tendance, les chiffres devraient grimper jusqu’aux alentours des 3000 PV dressés, rapporte Sudpresse. Des chiffres bien en dessous des 5416 PV de 2020.

Autre exemple dans la zone de police Famenne-Ardenne, où 1478 PV Covid ont été dressés en 2020 contre 146 pour le premier trimestre 2021.

Les chiffres du nombre de PV semblent donc bien suivre l’évolution des chiffres de la pandémie et les mesures mises en place pour la contrer. Plus les vagues sont importantes, plus le nombre de PV dressés l’est aussi.

Articles recommandés pour vous