Tarmac

"Public ! Public !" Le cri d'un MC qu'on n'aura plus la chance d'entendre

Public! Public! le cris d'un MC qu'on n'aura plus chance d'entendre

© © Tous droits réservés

11 août 2020 à 17:32 - mise à jour 11 août 2020 à 17:32Temps de lecture3 min
Par Philone pour TARMAC

Quand on parle de mouvement Hip-Hop, on l’associe souvent avec une communauté composée de nombreux individus qui ont chacun et chacune leur identité, leur univers mais aussi leur propre talent.

Depuis hier soir, à l’annonce de cette tragédie qui nous a enlevé un fervent défenseur de notre culture Louis Philippe "BFlow" Arty, les réseaux sociaux s’enflamment. Rendant hommage à ce papa, ce frère, cet ami, cet activiste, cet organisateur, cet artiste et ce, plus récent, coach sportif & nutritionniste. Car depuis presque 20 ans, BFlow se donnait corps et âme ou même Cœur et âme pour la culture urbaine.

Dès son arrivée en Belgique, BFlow comprend le potentiel des artistes belges. Assez rapidement, il apprivoise le milieu de l'événementiel et désire ajouter sa pierre à l'édifice. C’est ainsi que dès le début des années 2000 avec le collectif ALERTE URBAINE composé d'une dizaine de passionnés de Hip Hop, il organise son premier BATTLE MC à Braine L’Alleud. Son désir étant de surtout donner la chance à des rappeurs plus débutants de tenter l’expérience du micro et de la scène.

Cette première expérience ne s’arrêtera pas. Avec le collectif ALERTE URBAINE, il organise des tournées de Battle MC en Wallonie allant chercher ainsi des jeunes artistes inconnus tout en continuant à mettre les artistes belges en avant. L’aventure continuera plus tard avec les organisations, entre autres, des événements tels que le Burning Floor, le Festival des Expressions Urbaines, Le All Style Dance ou encore le premier End of The Weak (Belgique). En parallèle, BFlow devient l'un des meilleurs MC & Host de très nombreux événements en Belgique donc le Inrock Festival qu'il a d'ailleurs aidé à se développer sur le côté urbain et en France sans oublier son amour pour le Human Beat-Boxing qu’il pratiquait depuis toujours et qu’il continue à défendre en parallèle à ses activités.

Il faut noter que BFlow a fini en demi finale des championnats du monde de Beat Box aux États Unis en 2014. 

Devant ou plutôt derrière la caméra, toujours dans une envie de supporter le Rap belge, BFlow lance son émission BAC (BFlow achète et critique) donnant son avis sur les derniers albums d’artistes belges.  Il donnera même de temps en temps un droit de réponse à certains artistes.

Après ces nombreuses expériences et sentant un manque de scène pour la jeune génération, BFlow toujours avec le soutien de ses collègues du collectif Alerte Urbaine, se lance dans une folle aventure. Il veut désormais impliquer les centres culturels belges de la fédération Wallonie-Bruxelles et monte le projet OPEN STAGE qui est devenu aujourd’hui une référence des événements urbains au sein des centres culturels francophones.

Ayant passé la main dans certains cas ou donné le dossier à certains collaborateurs dans d’autres cas, BFlow s’est lancé dans un nouveau challenge personnel mêlant son amour du sport et du bien-être en devenant coach sportif et nutritionniste. Pour autant,  BFlow n'en oublie pas son amour pour la culture. Il continue, souvent sur la toile, son combat pour une reconnaissance plus juste du mouvement Hip-Hop, son acharnement à mobiliser la communauté autour d’un même projet, mais surtout il continue à défendre ses valeurs auxquelles il était tant attaché depuis des années.

BFlow a pu également se pencher à nouveau en 2018 sur un des projets qui lui tenait à cœur, à savoir, le Festival des Expressions Urbaines à Ixelles pour lequel il a de nouveau tenté le tout pour le tout ne basant ce dernier que sur un line up belge mettant toujours en avant toutes les disciplines de notre culture sans une tête d’affiche internationale.

Nous ne pouvons pas oublier son engagement politique et associatif pour Haïti qu'il portait dans son cœur et dont il brandissait fièrement les couleurs dès qu'il en avait l'occasion.

Je pourrais encore ajouter de nombreuses lignes à cet article en parlant de cet artiste et de cet activiste. Mais l’important est que ses actions, son enthousiasme, sa passion, sa transmission et son amour du prochain sont aujourd’hui mis en lumière par ces très nombreux témoignages qui inondent la toile.

Au nom de TARMAC, nous aimerions présenter nos plus sincères condoléances à sa famille ici et là-bas, ses proches, ses enfants et leur maman ainsi que ses collègues d’Alerte Urbaine, du Burning Floor, du Battle MC BW Tour, …

La disparition trop brusque de BFlow nous permet de réaliser l’importance de la vie et des moments de partage auxquels BFlow était tellement attaché.

À titre personnel, je ne peux que retenir des bons moments passés auprès de BFlow en me souvenant que sa reconnaissance ainsi que son respect de ses prédécesseurs ou de ses pairs m’a toujours touché. Le monde est rempli d’âmes, et certaines arrivent à toucher de très nombreuses personnes autour d’elles en leur donnant une envie de se battre et de se dépasser… C’est ce que BFlow représente pour de très nombreuses personnes de cette communauté qui lui témoignent aujourd’hui cet amour ainsi que leur reconnaissance.

Je suis certain que ton sourire, ta gentillesse et ta bonne humeur font kiffer les anges là où tu te trouves…

Bonne route l’artiste,

Repoze ak kè poze Frè BFlow !

Loading...
Loading...

Articles recommandés pour vous