RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

PSG : Leonardo "va tout essayer" pour retenir Mbappé et dément une offre astronomique

03 mars 2022 à 10:20Temps de lecture1 min
Par AFP

Le Paris SG va "tout essayer" pour prolonger le contrat de Kylian Mbappé qui s’achève en juin, a déclaré son directeur sportif Leonardo dans un entretien au quotidien L’Equipe, démentant néanmoins lui avoir proposé un salaire mirobolant de 50 millions d’euros annuels.

Dans cette interview publiée dans l’édition de jeudi du journal sportif, le Brésilien assure que le PSG "n’a pas transmis d’offre précise" au champion du monde, en fin de contrat le 30 juin, contrairement à ce qu’affirmaient ces derniers jours les quotidiens français Le Parisien et espagnol AS.

Ces médias ont évoqué un contrat de deux ans à 50 millions d’euros par an, assorti d’une prime de fidélité de 100 millions d’euros, pour convaincre l’attaquant de 23 ans de rester dans la capitale française, alors qu’il est convoité par le Real Madrid, un club qui l’intéresse et que le PSG affronte mercredi prochain en huitième de finale retour de Ligue des champions (aller : 1-0).

Mais selon Leonardo, "ce n’est pas vrai". "On n’a pas transmis d’offre précise", a-t-il assuré, jugeant l’aspect financier "secondaire" aux yeux du joueur. "La dernière chose qu’on mettra sur ce contrat, ce sera le montant."

Le directeur sportif estime qu’il y a "des possibilités" de voir Mbappé rester malgré la convoitise du Real : "Tant qu’il n’y a pas de signature, on va tout essayer, on va tout faire pour le garder", dit-il, tentant d’avancer quelques arguments comme la qualité du public du Parc des princes, le niveau de l’effectif ou encore "l’envie" intacte du club de "faire d’autres investissements".

Début février, Mbappé avait assuré au micro d’Amazon Prime Vidéo que sa décision n’était "pas prise", assurant qu’il n’allait "pas parler" avec le Real Madrid tant que la double confrontation européenne entre les deux clubs n’était pas passée.

Depuis début janvier, Mbappé, entré dans les six derniers mois de son bail parisien, est libre de trouver un accord avec un autre club en vue d’un contrat démarrant en juillet.

Articles recommandés pour vous