Proximus et Besix investissent dans une startup spécialisée dans la gestion énergétique des bâtiments

21 sept. 2021 à 07:56Temps de lecture3 min
Par M.A. sur base du Marché matinal de M.G.

Les deux grandes entreprises que sont l’opérateur télécoms Proximus et le groupe de construction et d’ingénierie Besix réalisent un investissement conjoint en prenant le contrôle d’une start-up belge i-Leco qui est spécialisée dans la gestion énergétique des bâtiments ou encore de bâtiments intelligents.

On pourrait y ajouter un objectif majeur : optimiser la consommation d’énergie des bâtiments. Autrement dit, la diminuer, notamment, mais pas seulement dans les immeubles de bureaux. C’est cela qui réunit Besix et Proximus.

Bricks and bytes

En 2018, Besix était à la recherche d’opportunités pour combiner des technologies comme l’Internet des objets et les bâtiments intelligents, "et nous avons constaté que nous évoluions dans la même direction que Proximus", explique Jan Van Steirteghem, directeur général Europe chez Besix.

"Besix a l’expérience de la construction et la gestion de grands projets de construction, c’est notre métier depuis plus d’un siècle. Quant à Proximus, elle dispose d’une énorme expertise dans les technologies innovantes, et c’est bien sûr la combinaison des deux qui nous a amenés au thème des bâtiments intelligents, parce que la connectivité, l’Internet des objets et la construction physique s’y rencontrent automatiquement". L'entreprise appelle cela : " bricks and bytes ".

i-Leco devient Aug-e

Les deux entreprises ont fait le tour des start-up belges innovantes dans ce domaine et leur choix s’est porté sur une petite start-up flamande, i-Leco. Elles en ont pris le contrôle et en ont changé le nom. i-Leco est devenue Aug-e.

La création de Aug-e résulte d’un double investissement de la part de Proximus et de Besix, explique Anne-Sophie Lotgering, responsable du segment Entreprises chez Proximus. "Le premier consiste en une prise de participation dans la société i-Leco. Proximus et Besix détiennent maintenant 30% chacun dans le capital de i-Leco". Elle poursuit : "Le second consiste en apport en capital pour financer le développement de la nouvelle plateforme Aug-e et de ses solutions. En parallèle, et c’est très important, je pense, Proximus et Besix mettent à disposition de Aug-e des expertises techniques et technologiques".

La maintenance préventive

Aug-e est une plateforme logicielle qui connecte un bâtiment à des applications digitales. Cela va permettre de réduire la consommation d’énergie ou aussi, et c’est important, d’assurer la maintenance préventive. Une maintenance préventive plus efficace parce qu’elle permet de détecter automatiquement des anomalies, voire même avant qu’elles se produisent.

L’intérêt pour cette start-up d’être absorbée par Besix et Proximus, c'est qu'elle pourra profiter d'actionnaires solides, avec de l’argent et des compétences. Mais aussi et surtout, ces deux partenaires vont pouvoir proposer les services de la start-up à leurs clients. Et dans le cas de Besix, ses clients sont partout dans le monde. C'est en tout cas l'ambition du groupe de construction et d’ingénierie parce que cela aidera "à avoir plus de valeur pour nos clients, mais aussi à avoir plus de valeur sociétale par rapport à un bâtiment", explique Jan Van Steirteghem.

Toujours concernant les ambitions, le directeur général Europe chez Besix , précise : "on a une croissance avec Aug-e qui est assez impressionnante dans notre business plan, donc oui, on va le proposer dans les quatre coins du monde, mais tout en étant sûrs de pouvoir le délivrer. Je pense que les premières expériences, que nous avons depuis maintenant quelques mois, vont dans le très bon sens".

Jan Van Steirteghem voit aussi que les clients "nous le demandent, donc on ne va pas seulement leur proposer, ils viennent aussi chez nous avec la demande. Ça montre donc que le marché et l’écosystème de nos clients Proximus-Besix-Aug-e sont là".

La demande, c’est évidemment celle des propriétaires de bâtiments, mais aussi des gestionnaires de ces bâtiments et des occupants, les locataires, car tout le monde a intérêt à ce que le bâtiment soit bien conçu, bien géré et surtout consomme moins d’énergie.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous