RTBFPasser au contenu

Regions

Province de Hainaut : le budget maintenu à l'équilibre malgré le poids des zones de secours

Province de Hainaut : le budget maintenu à l'équilibre malgré le poids des zones de secours
07 déc. 2021 à 17:042 min
Par Belga

Les instances provinciales du Hainaut ont présenté mardi le projet de budget 2022, qui affiche un léger boni de 20.657 euros après prélèvement, contre 341.000 euros en 2021.

Le budget est annoncé à 447.789.655 euros, à 691.128.343 euros avec l'enseignement. L'exercice a été rendu difficile par le poids croissant du financement des zones de secours, soit 39,7 millions d'euros l'an prochain, vers une charge évaluée en 2024 à 52 millions d'euros.   L'équilibre est atteint grâce à la mise en œuvre de premières mesures d'économies au sein des services et institutions de la Province.

Des mesures d'économie 

Ces mesures, précédemment annoncées, concernent, notamment, le non-remplacement du personnel, la mutualisation des tâches, le gel des nouveaux projets d'investissement et la suppression de certaines activités.    "Tout licenciement, toute atteinte aux avantages sociaux du personnel et toute hausse de fiscalité ont été clairement écartés", ont tenu à souligner les instances du Hainaut, qui ont mis en place des mécanismes visant une réduction importante des dépenses internes et externes ainsi que la recherche de nouvelles recettes nouvelles.    

Les budgets de fonctionnement de plusieurs services sont ainsi revus à la baisse, les frais des secrétariats politiques réduits de 20%, les subsides non-obligatoires aux associations globalement diminués de 18%, le recours aux collaborateurs occasionnels est raboté de 1,3 million.    

Au rayon des recettes, on pointera, entre autres, le relèvement des tarifs de locations d'immeubles et de missions effectuées par Hainaut Ingénierie Technique au bénéfice des communes, ou encore la hausse du prix des prestations fournies par l'Institut provincial de Formation et Hainaut-Sports.   "Sans l'épée de Damoclès que représente le coût des zones de secours, nos finances seraient parfaitement saines. Nous payons en réalité les carences des autres niveaux de pouvoir", a affirmé Serge Hustache, président du Collège provincial. Il souhaite que le gouvernement wallon "fixe enfin des perspectives claires aux provinces et cesse de leur imposer des dépenses nouvelles sans les compenser."  

Le budget extraordinaire de la province de Hainaut, annoncé à 69.895.325 euros pour 2022, met la priorité sur les mises en conformités et les économies d'énergie.    Les mesures d'économies décidées portent notamment sur l'obligation de ne s'engager dans des investissements nouveaux qu'à la condition de garantir une neutralité budgétaire. Les services techniques provinciaux disposeront d'une enveloppe globale de 22,6 millions d'euros pour se concentrer sur les investissements liés à la sécurité du patrimoine bâti, à la lutte contre les inondations et aux économies d'énergie. "Le bien-être dans les écoles et les objectifs du développement durable sont clairement prioritaires", ont indiqué les instances provinciales.   "L'exercice budgétaire est délicat", a conclu Serge Hustache. "Même s'il n'y a pas de licenciement, les mesures touchent le personnel. Nous remettons notre institution à neuf, ce n'est pas un simple ravalement de façade. Nous avons ainsi dû nous remettre en question pour prendre des mesures fortes."

Articles recommandés pour vous