RTBFPasser au contenu

Regions Bruxelles

Prolongement de la grève à Sibelga jusqu’à lundi : les négociations ont avancé

Image d'une grève dans le secteur énergétique en 2008 (illustration)

A l’issue d’une journée de discussions avec des représentants de Synergrid, la fédération belge des gestionnaires de réseaux électricité et gaz, et de la direction de Sibelga, les agents bruxellois ont décidé au cours d’une assemblée générale tenue en fin de journée de poursuivre leur action de grève jusqu’à lundi inclus, a indiqué Olivier Renard, président de la délégation Gazelco chez Sibelga.

Une cinquantaine de véhicules de service ont constitué en matinée un cortège pour emmener les grévistes à hauteur des bureaux de Synergrid situés dans la galerie Ravenstein. Une délégation a été reçue et a exposé les revendications des travailleurs, qui n’ont pas été jugées déraisonnables, selon Olivier Renard.

L’accord proposé par la direction de Sibelga contenait un alignement aux barèmes pratiqués par l’opérateur wallon Ores à compter d’octobre. Il a été rejeté par les travailleurs au motif qu’il faisait l’impasse sur la compensation demandée pour la disponibilité des agents, engagés après 2002, qui assurent les gardes du dimanche mais qui ne sont pas appelés. "On a l’impression que la direction essaie de casser la solidarité du groupe, car les barèmes concernent tout le monde et les permanences seulement une partie des travailleurs", rapporte Olivier Renard. "Les agents ont décidé de rester solidaires et ont refusé de dissocier les deux sujets". Le protocole d’accord a en conséquence été rejeté.

Le piquet de grève devant l’entrée de Sibelga au quai des Usines sera maintenu en place durant le week-end par des travailleurs, qui reviendront en nombre lundi. Les syndicats se disent disposés à essayer de régler le désaccord restant avant l’accueil de la nouvelle directrice, Inne Mertens, mardi.

Sur le même sujet

01 févr. 2022 à 15:11
1 min
28 janv. 2022 à 10:16
1 min

Articles recommandés pour vous