RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Projet Neo au Heysel: l'investisseur vient d'être confirmé

L’une des maquettes du projet Neo, sur le plateau du Heysel.
08 janv. 2016 à 09:39 - mise à jour 08 janv. 2016 à 09:39Temps de lecture1 min
Par Barbara Boulet

Le Conseil d’État a rejeté une série de recours introduits par les promoteurs du projet concurrent de centre commercial Uplace (à Machelen). Résultat: le partenaire privé désigné par la ville de Bruxelles et la Région pour devenir l'investisseur du projet Neo est confirmé.

Le groupe Unibail-Rodamco-Besix sera donc bien l'investisseur du projet Neo, le nouveau quartier qui doit voir le jour au Heysel. Autrement dit, il devient le partenaire privé financier de la Ville et la Région.

L'échevin des Finances de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, explique son rôle : "Quand vous avez un projet d’une telle ampleur, le pari de la Ville de Bruxelles – qui possède les terrains – est de trouver un développeur (car ce n’est pas elle qui va financer un centre commercial). Et, avec l’argent touché pour la mise en concession de ses terrains (ndlr : on parle de quelque 160 millions d’euros), on va pouvoir réinvestir pour construire un centre de convention afin de dynamiser l’image de Bruxelles. Donc, c’est parce qu’il y a un investisseur qu’il y aura de nouveaux équipements (un parc de 7 hectares, un parc sportif…). L’ensemble du projet Neo repose sur un partenariat public-privé au profit de la capitale."

Le PRAS, lui, doit être revu. Le PRAS est un document d'urbanisme qui définit le type d'activités autorisées dans un quartier (commerce, résidence, etc). La dernière mouture présentée dans le but d'y intégrer Neo avait été recalée par le Conseil d'Etat il y a un mois, suite à une plainte de riverains.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous