RTBFPasser au contenu

Made in Belgium

Produire un gin au Kumquat, le rêve réalisé d’un Belge amoureux des spiritueux

Thierry Verhoeven n’est pas tombé dans le gin quand il était petit, c’est plutôt sa carrière professionnelle qui l’a amené à côtoyer les plus grands créateurs de saveurs alcoolisées.
20 janv. 2022 à 08:07 - mise à jour 20 janv. 2022 à 08:092 min
Par Aurore Peignois

Terre de la bière, la Belgique excelle de plus en plus dans la production de gins originaux qui ne laissent pas indifférents. C’est notamment le cas du " Cala Kumquat Gin ", un gin distillé à partir de kumquats, des petites oranges qui ont fait craquer son inventeur, le Bruxellois Thierry Verhoeven.

Si à l’inverse d’Obélix, Thierry Verhoeven n’est pas tombé dans le gin quand il était petit, c’est plutôt sa carrière professionnelle qui l’a amené à côtoyer les plus grands créateurs de saveurs alcoolisées. Ancien directeur marketing en Belgique d’un célèbre Pastis français, passé par la Distillerie de Biercée, c’est la passion et le goût des bonnes choses qui l’ont convaincu d’imaginer ce petit plaisir.

Une renaissance

Ce gin belge connait déjà un certain succès auprès des amateurs et des professionnels.
Ce gin belge connait déjà un certain succès auprès des amateurs et des professionnels. © Tous droits réservés

C’est un rêve que je poursuivais depuis 10 ans, créer mon propre alcool. En passant par la distillerie de Biercée, j’ai trouvé mon bonheur, c’était le chaînon manquant de ma réflexion ". Juin 2019, le gin est présenté aux professionnels et sa commercialisation débute mi-août. Comme la vie n’est jamais un long fleuve tranquille, quelques semaines plus tard Thierry Verhoeven sort miraculeusement d’un infarctus. L’incident met un sérieux coup de frein au projet mais sa passion l’aide à repositionné le produit sur les rails, quand est arrivé le covid.

" Malgré tout cela, sur une année, j’ai vendu l’entièreté de mon premier batch de production. Mais j’ai failli arrêter car ma trésorerie avait été mangée, heureusement j’ai trouvé des gens qui ont cru au produit. Ils m’ont aidé et accompagné pour produire un deuxième batch. C’est une aventure humaine finalement. J’ai démarré seul mais j’ai été accompagné tout au long. Pour moi ça a beaucoup d’importance. Je ne veux pas faire du business pour business ", explique le créateur.

Le soleil de l’Espagne au service de producteurs wallons

l’Andalousie mais leur propriétaire est namuroise.

" J’ai eu un coup de foudre avec ce fruit lorsque le chocolatier Laurent Gerbaud m’a fait découvert l’orangette faite avec le kumquat ", explique-t-il. " En arrivant à Biercée, les deux idées se sont liées ".

Le plus petit des agrumes signifie aussi " orange d’or " en chinois. Le fruit est par ailleurs certifié 100 % bio et cultivé dans les vergers. Ce gin belge a aussi la particularité de n’avoir aucun arôme artificiel, même dit naturel, aucun exhausteur de goût et aucun conservateur.

Pour la dégustation, le Cala Kumquat Gin se sirote pur comme un whisky ou marié avec le traditionnel tonic. Et si la mixologie vous tente, il s’adaptera sans accroc dans un Negroni à la belge ou un calapolitan. C’est donc l’occasion de le déguster avec d’autres accords originaux.

Aurore PEIGNOIS

Sur le même sujet

24 janv. 2022 à 06:23
4 min
19 janv. 2022 à 09:10
4 min

Articles recommandés pour vous