RTBFPasser au contenu
Rechercher

Procès Cécile Djunga : l’audience reportée au 9 mars prochain

05 janv. 2021 à 15:53 - mise à jour 05 janv. 2021 à 16:22Temps de lecture1 min
Par P.V. avec Agences

Le procès pour incitation à la haine raciale envers l’animatrice de la RTBF Cécile Djunga a été reporté, a-t-on appris ce mardi. Le juge estime que l’accusé doit prendre un avocat, car il n’est pas jugé capable de se défendre seul. Le magistrat a demandé à ce que, en application de l'article 758 alinéa 2 du code judiciaire, le bâtonnier soit sollicité en vue de désigner un avocat pour le défendre. L’audience est donc remise au 9 mars prochain, le temps que le commis d'office prépare sa plaidoirie.

Le procès fait suite à des attaques sur les réseaux sociaux visant l’ancienne présentatrice de la météo de la RTBF. En septembre 2018, Cécile Djunga avait réagi par une vidéo postée sur les réseaux sociaux, dénonçant le racisme qu’elle subissait depuis qu’elle travaillait à la télévision. Son message, très partagé, avait fait réagir de nombreuses personnalités, et avait reçu beaucoup de soutiens. Le parquet de Bruxelles avait alors ouvert une instruction judiciaire, sur la base La base de la loi anti-discrimination.

A.V., le prévenu, est poursuivi pour incitation à la haine raciale après avoir tenu des propos à caractère raciste et menaçants, en commentant une vidéo de Cécile Djunga publiée sur la plateforme Youtube, en septembre 2018.

Originaire du Hainaut, il a déclaré qu'il savait ce qui lui était reproché, qu'il ne contestait pas les faits, mais qu'il regrettait "qu'on n'ait pas, en Belgique, la liberté de dire ce qu'on pense, comme aux États-Unis". Il a ajouté : "je ne dis pas que ce que j'ai écrit était bien, mais je le pensais", précisant qu'il n'avait pas cessé d'écrire des commentaires sur le web. "On se reverra encore", a-t-il lancé au président, "la justice n'étant pas véritablement à jour".

Matin Première : Dossier de la rédaction

Articles recommandés pour vous