RTBFPasser au contenu

Régions Brabant wallon

Problèmes d'alimentation en eau à Perwez, protection civile et SWDE appelées à la rescousse

Problèmes d'alimentation en eau à Perwez, protection civile et SWDE appelées à la rescousse
11 déc. 2018 à 10:20 - mise à jour 11 déc. 2018 à 14:342 min
Par Hugues Van Peel

A peine entré en fonction, le nouveau bourgmestre de Perwez, Jordan Godfriaux, a signé ce lundi un arrêté concernant la distribution d'eau. Un communiqué publié sur le site Internet de la commune évoque "différents problèmes constatés à la station de pompage", qui imposent une diminution de la consommation d'eau dans le centre de Perwez. Les quelque 2.200 foyers concernés sont invités à faire attention et à limiter leur consommation au strict nécessaire.

La saison ne s'y prête pas vraiment, mais l'arrêté du bourgmestre interdit tout de même les pratiques suivantes: remplissage des citernes et des piscines, jeux d'eau, arrosage des pelouses, lavage des voitures, terrasses, trottoirs et allées.

Les villages autour de Perwez sont alimentés par la SWDE (Société wallonne des Eaux), mais le centre de Perwez dispose d'un réseau de distribution autonome, avec deux puits de production et un château d'eau. C'est l'un de ces puits qui pose problème: en raison de la sécheresse et du niveau très bas de la nappe phréatique, il ne donne pour l'instant qu'un tiers du volume normal. "On arrive à produire tout juste ce que Perwez consomme en une journée, explique Etienne Rigo, le nouvel échevin en charge de ce dossier. La production a du mal à suivre la consommation, d'où l'appel lancé par le bourgmestre".

Faut-il céder le réseau communal à la SWDE?

Ce lundi, les autorités communales ont aussi appelé la protection civile en renfort. Et d'ici quelques jours, c'est la SWDE qui pourrait apporter son aide. En effet, depuis quelques semaines, le réseau de la SWDE qui alimente les villages et le réseau autonome de Perwez sont interconnectés. "La SWDE n'a pas pu venir hier car ils avaient un problème de pollution sur une de leurs lignes, ils avaient donc eux-mêmes quelques difficultés pour alimenter les villages, poursuit Etienne Rigo. Mais ils pensent que ce problème de pollution mineur sera réglé d'ici quelques jours. Ils pourront alors nous secourir. Et nous en profiterons pour tester des solutions sur notre forage".

Avant que les réseaux soient interconnectés, Perwez était à la merci du moindre problème. Surprenant hasard du calendrier, il y a un an, jour pour jour, les autorités communales avaient lancé un appel à la prudence après la découverte (en très faible quantité) d'une bactérie dans l'eau de distribution, à la suite de travaux sur les canalisations. Faut-il dès lors envisager d'abandonner la distribution communale pour confier à la SWDE l'alimentation de tous les foyers perwéziens? "C'est une question qu'on se pose depuis longtemps. Dans les prochaines semaines, nous allons faire un audit pour savoir ce qu'il faut faire de ce réseau. On ne sait pas très bien s'il a été bien entretenu, on pense que beaucoup de canalisations sont très très vieilles et mériteraient un gros investissement". 

En fonction des résultats de cet audit, la nouvelle majorité pourrait envisager de céder le réseau de distribution communal si elle n'a pas la capacité de le gérer elle-même et d'offrir à la population une eau de qualité en quantité suffisante.

 

Articles recommandés pour vous