Football

Pro League, vers un retour du huis clos ?

Un nouveau huis clos à l’horizon ? Les clubs de football attendent les décisions de la Proleague

© Tous droits réservés

19 oct. 2020 à 05:30Temps de lecture3 min
Par Thierry Luthers

Avec les nouvelles mesures édictées vendredi par le gouvernement fédéral dans sa lutte contre la propagation du Covid-19, c’est aussi le protocole mis au point par la Proleague avec les autorités qui va devoir être reconsidéré. Dès ce lundi après-midi, une première réunion virtuelle réunira les représentants des ministres régionaux des sports, des responsables de la sécurité ainsi que Stijn Van Bever, la véritable cheville ouvrière du protocole de la Proleague pour l’application des mesures sanitaires. Si on part du postulat que les groupes de bulles (de maximum 5 personnes) doivent passer de 400 à 200 unités et que la distanciation entre bulles doit être désormais d’1m50 et non plus d’1m, la quantité de spectateurs acceptés sera considérablement diminuée. Sans doute de moitié.

Encore plus de pertes financières

Et les grands clubs risquent de jouer dans des stades encore plus vides avec, par exemple 3000 personnes, sauf si le huis clos devait être imposé par les autorités publiques. C’est évidemment l’épée de Damoclès suspendue au-dessus du foot professionnel et cela fera partie des négociations de la semaine qui devraient déboucher, ce vendredi, sur un nouveau protocole. 3000 personnes c’est fort peu, d’autant que les frais fixes… le demeurent : nettoyage, sécurité, stewards, dispositif sanitaire, etc. C’est donc de moins en moins rentable pour les clubs déjà en difficulté financière depuis des mois. Mais un rapide sondage dans les vestiaires indiquerait, sans doute, que les joueurs préfèrent jouer devant un public, même restreint, qu’à huis clos. Reste la problématique des boissons dans le stade. Interdire de fumer dans une enceinte sportive, c’était une bonne décision de la Proleague. Mais pourquoi ne pas interdire aussi la vente des boissons, elle qui entraîne immanquablement un non-port de masque par certains supporters durant de longues minutes par match.

Enfin, si le nouveau protocole devait être officialisé vendredi prochain, il y a objectivement peu de chances qu’il soit déjà d’application lors de la prochaine journée. Le derby de la Métropole Antwerp-Beerschot du dimanche 25 octobre a déjà fait l’objet de nombreuses préparations spécifiques et il serait sans doute virtuellement impossible de tout changer en l’espace de 48 heures. Le nouveau protocole, (ou le huis clos) s’appliquerait donc plus raisonnablement à partir de la 11e journée de compétition, soit lors du week-end de la Toussaint…

Quid du Standard ce jeudi en Europaleague ?

Jeudi, le Standard accueillera les Glasgow Rangers en match inaugural des poules de l’Europaleague. Il sera le club belge à jouer sa rencontre européenne à domicile cette semaine. En principe, il pourra donc encore bénéficier des normes actuelles. Des tickets ont déjà été vendus et la préparation de la rencontre a été menée en concertation avec l’UFEA. Cette dernière, pour rappel, autorise une jauge de 30% d’occupation du stade… si les autorités nationales ou locales le permettent. A Liège, on le sait, le bourgmestre Demeyer a accepté un protocole sanitaire très précis avec un maximum de 7500 spectateurs dans l’enceinte de Sclessin, Ils étaient 7200 samedi soir lors du match au sommet contre Bruges et tout s’est bien passé même si l’ambiance est bien évidemment différente en l’absence des groupes d’animation. Ils seront sans doute moins nombreux jeudi soir à 18h55 face aux Rangers de Steven Gerrard. Mais cela devrait changer de l’atmosphère de cathédrale qu’on a connue au stade Maurice Dufrasne lors des trois tours préliminaires de cette même compétition…

Mais, quoiqu’il arrive, cette saison footballistique ne sera décidément jamais " normale ". Une fois encore, les supporters devront prendre leur mal en patience. En se disant que tout cela est finalement bien relatif par rapport à la deuxième vague de pandémie que nous connaissons actuellement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous