RTBFPasser au contenu

Football

Pro League : le Standard et Bruges se neutralisent au terme d’une rencontre animée

Standard - FC Bruges : 23 janvier 2022 (2-2)

Pro League - 23ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 janv. 2022 à 00:00 - mise à jour 23 janv. 2022 à 14:283 min
Par Jâd El Nakadi
Renaud Emond après le partage entre le Standard et Bruges.
Renaud Emond après le deuxième but liégeois.
Mathieu Cafaro marque son premier but avec le Standard.
Le match aller, entre le FC Bruges et le Standard, s’était soldé par un partage (2-2).

Le Standard et le Club de Bruges se sont quittés sur un partage 2-2 ce dimanche à l’occasion de la 23e journée de Pro League. Les Liégeois, qui ont mené à deux reprises grâce à Cafaro puis à Emond, n’ont pas réussi à profiter de leur supériorité numérique en fin de partie pour arracher les trois points face à une très belle équipe de Bruges. Côté brugeois, Dost a inscrit un doublé.

Le Standard en contre-attaque

Petites surprises au coup d’envoi : Luka Elsner, le coach liégeois, aligne dès le début de la rencontre les jeunes Calut, préféré à Nkounkou, et Pavlovic, qui avait laissé une bonne impression lors de sa montée au jeu à Anderlecht le week-end dernier. De son côté, Alfred Schreuder, le successeur de Philippe Clément, continue à faire confiance à ses joueurs néerlandais.

Les Brugeois sont les premiers à se montrer dangereux. Lang, bien en jambes malgré des petits soucis physiques, initie un superbe mouvement collectif dans le camp liégeois. L’ailier se retrouve finalement dans le rectangle adverse et arme une solide frappe qui termine au fond des filets de Bodart (8’). Un but finalement annulé par le VAR pour une position de hors-jeu de Dost.

Le Standard n’a pas le temps de souffler que les Gazelles repartent déjà à l’attaque. Sur un corner brugeois, les Rouches parviennent à récupérer le cuir et lancent directement Donnum en profondeur. Après un 1 contre 1 plutôt mal géré face à Nsoki, le Norvégien se ravise et sert Cafaro sur le côté gauche. Sans se poser de questions, le nouveau venu déclenche une frappe en un temps de l’intérieur du pied droit. Mignolet, pris à contre-pied, est battu (1-0, 10’). Vanté pour sa qualité de frappe lors de son arrivée, le Français montre de quoi il est capable.

Dix minutes plus tard, les Blauw en Zwart, loin d’être abattus, passent tout proche de l’égalisation via Nsoki mais ce dernier place sa tête sur le poteau.

Le Standard est prévenu, Bruges ne lâchera rien. Si les locaux se créent des situations intéressantes en contre-attaque, notamment sur le flanc droit laissé libre par Lang, ce sont bien les Brugeois qui tentent le plus leur chance : Vormer puis De Ketelaere sont contrés par un Bodart très attentif.

Les Liégeois souffrent et c’est finalement le géant Dost qui profite d’un excellent centre au deuxième poteau de Vanaken pour marquer le but de l’égalisation d’un beau coup de tête (1-1, 40’).

Le retour du Phénix ne suffit pas

Ce petit break de 15 minutes fait un bien fou au Standard. Alors que la rencontre reprend depuis peu, Raskin délivre un excellent centre pour Emond qui plonge pour propulser le ballon dans le but (2-1, 49’). Le Phénix est de retour !

Comme en première période, le Club court après le score. Et comme en 1ère période, le Club parvient à revenir dans la partie grâce à son grand buteur néerlandais. Après une magnifique combinaison sur la droite avec CDK, le nouvel entrant Buchanan centre pour Dost qui n’a plus qu’à conclure (2-2, 59’).

La dernière demi-heure est à l’avantage des Brugeois. Les hommes de Schreuder contrôlent tranquillement le ballon dans la moitié de terrain adverse sans pour autant se procurer de réelles opportunités. Ils vont néanmoins se mettre en difficulté après l’expulsion d’Hendry dans les dernières minutes de la partie à la suite d’un tacle violent sur Carcela (84’).

Ce dernier est d’ailleurs tout proche d’offrir la victoire aux siens dans le temps additionnel. Affamé, Carcela slalome dans la défense, tire… et voit sa frappe contrée par Lestienne au dernier moment alors que le cuir prenait la direction du but de Mignolet. L’action n’est pas terminée pour autant. Présent au rebond, Bastien frappe plein d’espoir mais cette fois, c’est Mata qui se jette pour dévier le ballon hors du cadre. Le Standard peut s’en mordre les doigts.

Avec ce partage, les Liégeois font du surplace au classement (14e). Ce score n'arrange pas non plus le Club qui pourrait laisser filer les Unionistes en cas de victoire face à Genk.

Loading...

Sur le même sujet

26 janv. 2022 à 19:36
1 min
24 janv. 2022 à 06:00
2 min

Articles recommandés pour vous