RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pro League : le Club de Bruges champion de Belgique pour la 17e fois après son partage contre Anderlecht

20 mai 2021 à 03:57 - mise à jour 20 mai 2021 à 20:53Temps de lecture3 min
Par Giovanni Zidda
Noa Lang
Hans Vanaken
Lukas Nmecha
De Ketelaere et Murillo
+2

Après avoir dominé la phase classique de la tête et des épaules, le Club de Bruges est enfin parvenu à décrocher son 17e titre de champion de Belgique jeudi soir. Les Blauw en Zwart se sont assurés de leur 2e sacre consécutif - une première pour eux depuis 1978 - grâce à leur partage 3-3 sur la pelouse d’Anderlecht.

Avec 44 points au compteur, les Brugeois ne peuvent désormais plus être rejoints par un Genk (41 points), pénalisé par une phase classique beaucoup moins solide que celle des Brugeois. Avec un doublé ce jeudi soir, Hans Vanaken (13e et 54e) aura été l’homme qui aura montré une fois de plus la voie aux Blauw en Zwart qui ont assuré leur sacre via Noa Lang (57e). Côté anderlechtois, Lukas Nmecha a permis de tenir les siens à flot avec 2 buts (45e+2 et 65e) alors que Jakob Bruun Larsen a signé un but égalisateur fondamental dans les arrêts de jeu (90e+4).

Avec quatre partages et une défaite à leur actif, les Mauves courent toujours après la victoire dans ces Champions playoffs mais affronteront l’Antwerp avec une unité d’avance dimanche. Ce duel sera décisif pour l’attribution de 3e place du championnat synonyme de qualification au dernier tour préliminaire d’Europa League.

Sacrée pour la 4e fois en 6 ans, l’équipe de Philippe Clément aura quant à elle le temps de savourer un titre amplement mérité avant de se préparer à affronter, une nouvelle fois, les poules de Ligue des Champions.


►►► À lire aussi : Playoffs 1 : résultats et classement

►►► À lire aussi : Pro League : Genk déroule face à l’Antwerp et assure sa deuxième place


 

Le résumé du match

Philippe Clément nous réserve une surprise dans son onze de base pour ce match décisif. Le buteur néerlandais Bas Dost est jugé trop court et relégué sur le banc. Ce sont donc Charles De Ketelaere et Noa Lang qui sont chargés d’assurer l’animation offensive. Du côté anderlechtois, Vincent Kompany fait confiance au même onze qu’à Genk à l’exception de Sardella, blessé et remplacé par Cobbaut.

Les Mauves entament très bien la rencontre en confisquant le ballon pendant une petite dizaine de minutes. Une suprématie nette que Sobol va stopper en cassant le rythme bruxellois avec un tacle engagé sur Nmecha.

La brève interruption pour soigner l’attaquant allemand permet aux Brugeois de se ressaisir. Ainsi sur leur première occasion, les Blauw en Zwart font mouche. Lang et De Ketelaere sèment la pagaille sur le flanc gauche avant de centrer dans l’axe où Vanaken surgit et trompe Verbruggen d’une déviation opportuniste de la poitrine (13e).

C’est 0-1 et c’est surtout le moment idéal pour endormir la rencontre. Anderlecht a l’occasion d’amorcer une possession de balle stérile mais n’a pas vraiment voix au chapitre dans la demi-heure qui suit. Cullen et Verbruggen doivent même s’interposer face à Vormer (22e et 33e) pour éviter le 2-0.

Une main de Mata qui remet Anderlecht dans le match

Les Brugeois n’attendent plus que la pause pour souffler tranquillement mais une faute de main involontaire mais bel et bien manifeste de Clinton Mata dans le rectangle va réveiller les troupes de Vincent Kompany juste avant la pause. Appelé au point de penalty, Lukas Nmecha se joue de Simon Mignolet grâce à une très belle ‘Panenka’et signe son 20e but de la saison (toutes compétitions confondues) pour égaliser à 1-1 (45e+1).

Un but qui soulage les Anderlechtois mais qui ne suffit pas à satisfaire Vincent Kompany. Le coach anderlechtois va donc opérer deux changements à la pause avec les sorties d’Ashimeru et Verschaeren pour Bruun Larsen et Amuzu.

Le début de période des Bruxellois est encore encourageant mais toujours infructueux. Efficace, le Club de Bruges va l’être davantage dès la 54e minute. Charles De Ketelaere est une nouvelle fois inspiré et adresse un centre parfait au point de penalty pour Hans Vanaken. Du pain béni pour le leader brugeois qui allume Verbruggen d’un coup de tête puissant (54e).

Le but de la délivrance pour Lang, celui de l'espoir pour Bruun Larsen

Les troupes de Philippe Clément ne se sentent pas encore en sécurité et accentuent la pression pour se rassurer. Le troisième but ne tarde donc pas à tomber. Le duo néerlandais Lang – Vormer combine allègrement sur le flanc droit et désoriente toute l’arrière garde anderlechtoise. L’ancien attaquant de l’Ajax est alors rapide et précis pour s’offrir un 16e but en championnat et soulager tout le peuple brugeois (57e).

On pense alors que plus rien ne peut arriver aux Blauw en Zwart mais le Sporting d’Anderlecht va mettre un point d’honneur à entretenir le suspense dans la dernière demi-heure. Lukas Nmecha, bien servi en profondeur par Miazga, va en effet s’offrir un doublé pour réduire l’écart à 2-3 (65e).

Les Bruxellois ont encore une troisième place à aller chercher et vont jeter toutes leurs forces dans la bagarre. Après l’illusion du but de Murillo, annulé pour une position de hors-jeu à la 83e, les hommes de Vincent Kompany vont obtenir ce qu’ils voulaient en allant arracher un point dans les arrêts de jeu grâce à une déviation de Jakob Bruun Larsen à bout portant (90e+4).

Un but qui n’empêchera les Blauw en Zwart de jubiler et d’entamer les festivités pour ce titre pleinement mérité.

Loading...

Articles recommandés pour vous