RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Pro League : Felice Mazzu, prudent après l’excellente série de l’Union : "L’objectif est de se qualifier pour les playoffs 1"

Felice Mazzu, prudent après l'excellente série de l'Union : "L'objectif est de se qualifier pour les playoffs 1"

Juplier Pro League : J26

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

06 févr. 2022 à 07:002 min
Par Mariano Spitzer avec Vincent Langendries

10/12. Voici le bilan de l’Union Saint-gilloise après ses rencontres face à Genk, Bruges, Anderlecht et l’Antwerp.

Des résultats impressionnants, mais Felice Mazzu garde les pieds sur terre après cette victoire sur les terres anversoises"On n’avait pas établi de bilan chiffré avant ces rencontres. On a pris chaque match avec sa valeur et la qualité de l’adversaire. On a fait de notre mieux et ça nous a réussi. Sur les quatre équipes rencontrées, trois seront en playoffs 1, voire quatre si on n’y est pas. On doit garder notre calme et notre sérénité pour la suite".

Les Bruxellois se rendaient à l’Antwerp dans un climat hostile pour le retour des supporters. Une source de motivation supplémentaire ? L’ancien coach de Charleroi en est convaincu. "C’était une excitation positive. Je prends l’exemple de Guillaume François qui n’a pas eu l’occasion de beaucoup jouer ces derniers temps. Face à l’Antwerp, il m’a dit que ça allait être un match excitant. Cela montre une forme d’envie et de maturité. C’est ce qui représente ce groupe".

L’USG a montré une réelle intelligence de jeu tant sur le plan offensif que défensif. "C’est notre marque de fabrique. On veut défendre ensemble. Regardez le travail des attaquants qui dépensent énormément d’énergie. C’est extraordinaire. Ils ont beaucoup de réceptivité et d’intelligence".

Les pensionnaires du Parc Duden comptent désormais dix points d’avance sur l’Antwerp et douze sur Bruges. Quel est donc le véritable objectif de l’Union ? "On ne va pas se cacher. L’objectif est de se qualifier pour les playoffs 1. Quand mathématiquement ce sera fait, on voudra prendre du plaisir et vivre des gros matches".

Mais quel est le plus gros danger des Bruxellois après cette excellente série ? "L’autosuffisance. Le fait d’avoir traversé un mois de janvier comme celui-ci et retomber dans des travers de manque de simplicité ou d’humilité".

L’ancien prof de gym ne veut pas s’étendre sur la suite du calendrier et d’une éventuelle pression supplémentaire pour son équipe. "On entend de tout. D’abord on était la surprise, puis la révélation. Ensuite on a été moins sexy. Aujourd’hui, on joue moins au football et on attend l’adversaire pour partir en transitions. Quand on fera l’association de toutes ces phrases et qu’on aura toujours la chance de rester à cette position-là, je remercierai tout le monde !"

Avant de terminer sur une petite pointe d’ironie, made in Mazzu. "On espère rester sexy. Pour l’être encore plus, je demanderai à mes joueurs de jouer en string (rires)".

Felice Mazzù était heureux après la victoire de l’Union à l’Antwerp.
Felice Mazzù était heureux après la victoire de l’Union à l’Antwerp. Belga

Articles recommandés pour vous