RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Pro League - Codeco - Pierre-Yves Hendrickx regrette les décisions du Codeco : "Prendre toutes ces mesures pour revenir à une interdiction, c’est dommage"

Le dirigeant carolo Pierre-Yves Hendrickx estime que les clubs ont fait de nombreux efforts par le passé.
22 déc. 2021 à 19:391 min
Par Raphaël Deby avec Gaëtane Vankerkome

Le public ne sera pas autorisé dans les stades ce week-end. C’est la décision prise par le Codeco ce mercredi. Pierre-Yves Hendrickx, le secrétaire s’est exprimé concernant cette situation difficile.

S’il dit "devoir s’incliner" face à cette décision, Pierre-Yves Hendrickx considère que les clubs ont déjà fait beaucoup pour permettre aux supporters de venir au stade sans risque. "On avait trouvé de bonnes solutions avec le masque et le Covid Safe Ticket. On a fait venir les gens plus tôt, sans boire ni manger. Tout ça pour revenir en arrière à une interdiction, c’est dommage.", nous explique-t-il.

Avant l’officialisation de la mesure, le dirigeant carolo s’était préparé à la nouvelle. "Je suis déçu mais pas surpris car on l’avait entendu les derniers jours. C’est notre quotidien d’avoir des contradictions et de ne pas savoir où on va. Je suppose que ça se justifie, ce n’est pas à nous de décider. Si on doit vivre avec le virus, il va falloir une réflexion sur le long terme car le public a besoin de divertissement, qu’il soit culturel ou sportif.", insiste-t-il.

Le huis clos sera donc d’application dès ce week-end à l’heure du désormais traditionnel Boxing Day. Une période festive qui ne pourra donc pas être aussi belle que prévu. "À Charleroi, c’est toujours une fête familiale, ce n’est pas le même public que d’habitude. On reportera ce match-là sur un autre et on organisera quelque chose à ce moment-là.", ajoute-t-il.

Avant de penser sur le long terme, cette décision a des répercussions dès ce week-end pour le club. "On commence à connaître la situation, c’est dommage que ça soit toujours à la dernière minute. On avait déjà 500 repas commandés. Les animations, la police, tout était prévu. Organiser un match, c’est mobiliser beaucoup de monde. On travaille déjà à la réorganisation du match mais on n’a pas encore toutes les mesures pour savoir qui peut avoir accès au stade. Les négociations sont en cours avec la Pro League pour voir comment organiser cela.", avance notre interlocuteur.

Déjà mis en difficultés par les précédents huis clos, les clubs espèrent de tout cœur que cela ne durera pas pour ne pas trop souffrir financièrement.

Sur le même sujet

25 déc. 2021 à 13:48
1 min
22 déc. 2021 à 19:21
1 min

Articles recommandés pour vous