RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Pro League : Anderlecht s’offre un bouquet de buts sur la pelouse d’un Beerschot au fond du trou (0-7)

Beerschot - Anderlecht : 27 décembre 2021 (0-7)

Pro League - 21ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 déc. 2021 à 00:00 - mise à jour 27 déc. 2021 à 21:592 min
Par Mathilde Mazy

Sur le terrain d’un Beerschot abattu, le Sporting d’Anderlecht déroule et confirme sa troisième place au classement en s’imposant 0-7. Sergio Gomez est particulièrement impressionnant dans cette équipe qui réalise un match parfait dans la lignée des semaines précédentes. Les Mauves ont à présent 1§ points sur 18. Le Beerschot, désastreux, voit la D1B se rapprocher à grands pas.

Premières minutes offensives pour le Beerschot qui joue assez haut, le début de la rencontre est équilibrée mais, malheureusement pour les hommes de Torrente, ça ne dure pas longtemps. Après 8 minutes de jeu seulement les Mauves ouvrent le score grâce à Sergio Gomez qui sert Yari Verscharen sur la pelouse (en mauvais état) du Beerschot (0-1).

Ce premier but met un coup au Beerschot. Les joueurs d’Anderlecht font un très bon début de match, ils prennent leur temps, créent déjà de belles occasions et font, à juste titre, peur à leur adversaire.

Un Sporting en très grande forme tente le deuxième et après de nombreuses occasions en très peu de temps c’est Sergio Gomez (encore lui) qui trouve Verschaeren (encore lui), ce dernier double le score. Premier doublé de Yari Verschaeren dans sa carrière professionnelle. Anderlecht déroule, c’est laborieux pour le Beerschot (0-2).

Les onze alignés par Kompany lui donnent raison, toute l’équipe se montre en confiance. Même à 0-2 après une demi-heure, Anderlecht ne veut laisser aucune chance au Beerschot, qui semble ne pas être au clair au niveau tactique, et continue son pressing.

En peu de temps qu’il ne faut pour le dire, Joshua Zirkzee vient tripler la mise des Mauves dix minutes avant la fin grâce à Refealov (0-3). Le Beerschot baisse les bras.

Quelques minutes avant la fin de la première partie, Holzhauser, qui joue défenseur central selon la décision de ses coéquipiers et non pas de son coach, est trop lent en comparaison à Koumaé. Il cherche la faute sur son adversaire et obtient logiquement un rouge.

Nonante secondes après le début de la deuxième manche, les Mauves confirment le ton et marquent un quatrième but sous les pieds de Refealov qui trompe Vanhamel (0-4).

Ce quatrième but est révélateur d’un passage au vestiaire loin d’être bénéfique pour le Beerschot. Après le changement tactique décidé par les joueurs en première mi-temps, Torrente semble ne pas avoir repris l’autorité durant la pause.

À ce stade de la rencontre, les Mauves attendent doucement la fin du match. C’est catastrophique pour le Beerschot. La défense ne parvient pas à se dégager et Benito Raman, tout juste monté sur le terrain, en profite pour réaliser une superbe frappe ! Mike Vanhamel ne peut rien faire et le score se charge encore (0-5).

Raman trouve encore le chemin de la cage à la suite d’une frappe touchée par Jarno De Smet. Le gardien du Beerschot, qui n’y croit plus depuis un moment, doit se retourner pour la sixième fois à vingt minutes de la fin (0-6).

Soirée cauchemardesque pour Vanhamel, un septième but suit le sixième de quelques instants. On lit le désarroi du gardien, abandonné depuis longtemps par son équipe (0-7).

Loading...
Anderlecht s'est largement imposé au Beerschot.

Articles recommandés pour vous